Les beaux jours vont sans aucun doute donner quelques envies de jardinage à nombre d'entre vous.
Et parmi les amateurs, certains prônent le retour à ce que l'on appelle : "les jardins nature".
Le principe : vous en faites le moins possible, et ce sont les plantes qui décident de leur destinée.

C'est un jardin public unique à Paris, 6000 m² de verdure au milieu des immeubles. Pas de massifs bien taillés, mais des orties, du lierre, des espèces sauvages qui se développent à leur rythme. C’est un havre de paix pour les insectes et les oiseaux qui ravit les habitants du quartier et les visiteurs de passage.

Laisser la nature se développer à sa guise, c'est aussi le choix de nombreux jardiniers qui en mesurent chaque jour les avantages. Lorsqu'il s'est installé ici, il y a 30 ans, Jean Houssinot a fait appel à un paysagiste, mais la moitié des plants choisis n'ont pas tenu. "On lui a commandé quelque chose, mais la nature a également voulu commander", raconte-t-il.

Il conserve ses pâquerettes et toutes ses plantes sauvages offertes par la nature. Myosotis, pivoines, noisetiers, des plantes locales parfaitement adaptées à la région. Les plantes régulent l'humidité dont elles ont besoin. Le ramassage des feuilles est réduit au minimum. Dans ce type de jardin, l'homme accompagne la nature, mais ne lui impose rien.


La rédaction de TF1info | Reportage Jean-Pierre Féret, Eric Berra, Bruno Poizeuil

Tout
TF1 Info