Ce samedi est une date très attendue, avec la traditionnelle ouverture de la pêche à la truite.
Mais cette année, la saison est contrariée par la sécheresse.
En Loire-Atlantique, la pêche à la truite sauvage serait même interdite.

La rivière du Cens n’a pas de secrets pour ces deux pêcheurs. Depuis dix ans, Salim et Dylan viennent chaque année pêcher la truite sauvage aux abords de ce cours d’eau. Mauvaise nouvelle pour ces passionnés, cette année pour la première fois, il est interdit de pêcher ici, car l’espèce est menacée à cause de la sécheresse. Demain, à l’ouverture, ils devront aller ailleurs.

La fédération inquiète après avoir réalisé des inventaires

Cette interdiction concerne le Cens et le Gesvres, les seules rivières du département qui hébergent des truites sauvages. Cette décision a été prise par la Fédération de pêche de Loire-Atlantique après avoir réalisé des inventaires. L’an dernier déjà, il y a eu moins 20% de truitelles répertoriées. À cela, s’ajoute un été extrêmement sec.

En revanche, il sera toujours possible de pêcher la truite issue des piscicultures. Dans un étang du département, on rempoissonne chaque année, à la veille de l’ouverture. Dans l’Hexagone, des milliers de pêcheurs profiteront de la truite jusqu’au mois de septembre.


La rédaction de TF1info | Reportage Pauline Dumortier, Sébastien Guerche

Tout
TF1 Info