Dans l'Hexagone, le secteur du bâtiment est le plus gros générateur de déchets.
Pourtant, il serait possible de recycler une grande partie d'entre eux.
Une association a d'ailleurs décidé de monter toute une filière de redistribution.

Ce hangar d'usine désinfectée est un immense magasin. C'est un supermarché très particulier, car il n'y a rien que du matériel de récupération. Ici, il y a un arrivage de profilés en aluminium et du plancher. On y trouve aussi des poutres, des dallages, des sanitaires à des prix défiant toutes concurrences. Les toilettes, par exemple, coûtent 35 euros. Un commerce ouvert à tous, particuliers comme professionnels.

Tous les matériels présents proviennent des chantiers de démolition. L'association RéaVie est à l'origine de cette entreprise. Son but est de lutter contre le gaspillage. Chaque objet est nettoyé et testé dans cet atelier. Tout est soigneusement désinfecté. Une feuille de route récapitule les points vérifiés et un QR Code assure la traçabilité des objets remis en vente avec une garantie de trois mois.

À l'heure où le prix de l'énergie et des matières premières flambent, cette réutilisation devient cruciale. Réduire la fabrication de matériels neufs, c'est aussi économiser de l'énergie. Des arguments auxquels ces jeunes designers et architectes d'intérieur sont sensibles. Ils sont en train de s'installer à proximité. Plus de détails dans le reportage en en-tête de cet article.

T F1 | Reportage A.M. Blanchet-Bouchet, J.F. Drouillet


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info