Pour lutter contre la sécheresse dans les Pyrénées-Orientales, les hôtels du département prennent une soixantaine de mesures.
Parmi elles, l'interdiction pour les clients de prendre des bains ou bien de se servir de seaux à glaçons.
Reportage à Canet-en-Roussillon et à Banyuls-sur --Mer où ces mesures font réagir

Ce bouchon n'a l'air de rien, mais c'est la clé indispensable pour s'offrir un bon bain. Un petit plaisir menacé dans les hôtels des Pyrénées-Orientales à partir d'aujourd'hui. L'idée, c'est évidemment d'économiser de l'eau. "Ici, c'est une baignoire qu'on peut facilement remplir à 120 ou 150 litres, si vous prenez une douche la consommation ordinaire, cinq minutes, elle est de 40 litres, 60 litres au maximum", justifie Nicolas Cloerec de l'Hôtel "Le Galion" situé à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales).

Plus de glaçons... pour le Rosé

Plus de bouchons dans les baignoires, et, au niveau du bar, bientôt plus de glaçons dans les seaux pour rafraîchir le rosé en plein été. La profession veut se montrer exemplaire, mais du côté des clients, ces deux mesures divisent, notamment celle qui les privera de bain. 

Il faudra de toute façon s'y habituer. Cela peut paraître anecdotique effectivement, mais dans cet hôtel de Banuyls-sur-Mer, le patron a fait les comptes. "Au niveau des seaux d'eau, on a évalué que c'est 1,5 million de litres par semaine dans les Pyrénées-Orientales en saison estivale (...)", déclare dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article, Brice Sannac,  gérant d'hôtel "Les Elme"s.

Il n'y a pas de petites économies d'eau. La charte qui sera signée cet après-midi contient également des mesures concernant les piscines. Elles devront être systématiquement bâchées pendant la nuit pour limiter l'évaporation.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Matthieu Perrot, Emma Alonso

Tout
TF1 Info