Impact positif

Des panneaux solaires au-dessus du cimetière : l’étonnant projet d’un maire de Loire-Atlantique

Léa Tintillier | Reportage TF1 Marine Giraud, Renan Hellèc
Publié le 29 juin 2022 à 13h23, mis à jour le 29 juin 2022 à 16h20
JT Perso

Source : TF1 Info

Le maire de Saint-Joachim, en Loire-Atlantique, veut installer des panneaux solaires au-dessus du cimetière de sa commune, un projet unique en France.
Si certains habitants restent à convaincre, la majorité adhère à l’initiative.

Le projet du maire de Saint-Joachim (Loire-Atlantique) est unique en France. Raphaël Salaün espère couvrir entièrement son cimetière de panneaux solaires d'ici à deux ans. "Ce sera toujours un cimetière, bien sûr, mais couvert d’ombrières, une structure de bois recouverte de panneaux photovoltaïques 20% translucides, qui permettront de laisser passer un peu le soleil", explique-t-il à TF1 dans le reportage ci-dessus. 

Grâce à cette construction, Raphaël Salaün veut répondre à plusieurs enjeux : limiter le ruissellement de l’eau en hiver, la stocker pour l’utiliser en été et surtout produire de l’énergie solaire pour sa commune d'un peu moins de 4.000 habitants. "Pour quatre panneaux solaires, les habitants pourront acquérir entre 1500 et 1800 kilowattheures annuels. Ce qui fait à peu près un coût d’énergie de 300 euros d’économies à l’année. Ça permet de diminuer la facture énergétique et surtout de lutter contre la précarité énergétique", poursuit le maire. 

Les panneaux achetés par les habitants

Le projet est participatif. La commune financera la structure et l’entretien, mais les panneaux seront achetés par les habitants. Et certains restent à convaincre. "Un cimetière quand même ! Un peu de respect ! Un cimetière avec des croix, on ne va peut-être pas mettre des panneaux comme ça ! Ça me paraît bizarre un peu, non ?", s’agace  l'un d'eux. 

Mais la majorité adhère à l’initiative du maire. "Ça permet aux gens qui veulent investir de pouvoir aussi aller vers le renouvelable, parce qu’on nous dit qu’il faut faire attention. Eh bien, c'est le moyen d’aider la planète. Moi, je compte investir", approuve une habitante. "Une petite commune, pour pouvoir se développer, a besoin de ça aussi. Elle doit vraiment être forte sur le plan énergétique pour pouvoir essayer de s’émanciper. Donc, je pense que c’est une super bonne idée", ajoute un autre. 

Lire aussi

La mairie de Saint-Joachim n’en est pas à son coup d’essai. Elle croit et investit dans le solaire depuis douze ans maintenant. "L’ensemble des bâtiments communaux ont été couverts. Avec une bonne quinzaine de bâtiments publics, nous arrivons à produire 25% de la consommation électrique de la commune", montre Jacques Cochy, adjoint au maire. Grâce aux futurs panneaux solaires installés sur le cimetière, la commune devrait produire 42% de sa consommation électrique en 2024. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Marine Giraud, Renan Hellèc

Tout
TF1 Info