VIDÉO - Après 17 mois d'arrêt, le premier réacteur de la centrale nucléaire de Civaux a redémarré

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Pierre Gallaccio, Stefan Iorgulescu
Publié le 28 janvier 2023 à 12h31

Source : JT 20h WE

Les parcs nucléaires français ont retrouvé leurs capacités de production après plusieurs mois de maintenance.
Aujourd’hui, 44 des 56 réacteurs nucléaires français fonctionnent.
L'une de nos équipes a pu se rendre exceptionnellement dans la salle des commandes de la centrale nucléaire de Civaux, dans la Vienne.

Enfin, un panache de vapeur douce s'échappe du réacteur numéro un de Civaux (Vienne). Le symbole de son redémarrage. Cette eau permet de refroidir le cœur du réacteur après 17 mois d’arrêt. Ici, il s'agissait du sujet de conversation principal ces dernières semaines.

De l'électricité pour un million et demi de Français

Comment démarre-t-on un réacteur ? Exceptionnellement, nous sommes entrés dans la salle des commandes. Dans un silence de cathédrale, les ingénieurs surveillent d’abord la fission nucléaire minute par minute pendant une semaine. Puis, il faut trois jours pour que le générateur de vapeur et la turbine fonctionnent à 100%. 

Lors de notre tournage, la turbine du réacteur venait tout juste de redémarrer, dans ce bâtiment grand comme un terrain de football. À elle seule, elle produit de l’électricité pour un million et demi de Français. "On vérifie les paramètres de température, de pression, et de vibration. Et une fois que ce sera terminé, on pourra se reconnecter au réseau", selon Christophe Rieu, directeur de la centrale nucléaire de Civaux. Chose faite 24 heures plus tard, avec soulagement pour les équipes sur place.

Pourquoi un an et demi d’arrêt ? Parce que c’est ici qu’a été découverte la fameuse corrosion de certains tuyaux essentiels à la sûreté du réacteur. Un problème inédit détecté ensuite dans d’autres centrales, pas de la rouille, mais des microfissures. Il y a un an et demi, il a d'abord fallu comprendre ce problème en laboratoire. Puis fabriquer et souder les nouvelles pièces. Dans un mois, ce sera au tour du second réacteur de Civaux de redémarrer. Et il faudra attendre encore deux ans pour que ce problème de corrosion soit totalement réglé, une fois les 56 réacteurs nucléaires français entièrement inspectés.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Pierre Gallaccio, Stefan Iorgulescu

Tout
TF1 Info