Réserve naturelle de l'étang Saint-Paul : un écrin de la biodiversité sur l'île de la Réunion

par S.J | Reportage Héloïse Capis, Théo Dell’Aquila
Publié le 2 février 2023 à 16h53

Source : JT 13h Semaine

À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, direction la Réunion où une réserve naturelle est reconnue d’importance internationale.
Des endroits comme celui-ci sont rares, mais essentiels, alors que les zones humides ne cessent de reculer dans le monde.
Nos correspondants sur place vous proposent de la découvrir à pied, à vélo et en bateau.

C’est un écrin de verdure en plein cœur de la ville. On l’appelle la zone humide de l’Étang Saint-Paul : 450 hectares de prairies inondées et de bassins riches d’une faune et d’une flore exceptionnelles, indispensables à la préservation de la planète. Un endroit idéal pour se ressourcer.

Essentiel pour l'écosystème de l'île

Cette zone humide préservée se situe là où le climat de la Réunion est le plus sec. Alors forcément, devant un tel bassin, mélange d’eau douce et d’eau salée, difficile de résister à une baignade. Si ce bassin est accessible au public, le cœur de l’étang, lui, est entièrement protégé. Seuls les scientifiques et les employés de la réserve naturelle y ont accès pour l’entretenir. L’Étang Saint-Paul est un endroit préservé, essentiel pour l’écosystème de l’île.

Hélas, depuis le siècle dernier dans le monde, plus de la moitié des zones humides ont disparu. Heureusement pour nous, l’Étang Saint-Paul est, quant à lui, en bonne santé. On y recense une trentaine d’espèces d’oiseaux. Certains migrent même jusqu’ici depuis la Sibérie.


S.J | Reportage Héloïse Capis, Théo Dell’Aquila

Tout
TF1 Info