Le WE

Éoliennes en mer françaises : ça y est, elles produisent de l’électricité

Léa Tintillier | Reportage TF1 Mickaël Guiheux, Manon Monnier
Publié le 13 juin 2022 à 10h27
JT Perso

Source : JT 13h WE

Les premières éoliennes en mer de France ont commencé à produire de l’électricité cette semaine.
Emmanuel Macron souhaite installer 50 parcs d'ici à 2050.

De l’électricité provenant d’éoliennes en mer, au large de Saint-Nazaire, a été produite pour la première fois en France la semaine dernière. D’ici fin 2022, elles seront 80 au large du Croisic et de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour produire chaque année l’équivalent de la consommation de 700.000 personnes. 

À douze kilomètres de là, sur la côte, les habitants découvrent au loin ce nouveau paysage. "Pour moi, c’est une bonne nouvelle. On sait qu’il n’y aura plus de matières fossiles donc il faut faire quelque chose", témoigne l’un d’eux. "C’est vrai qu’il faut aller vers ces côtés-là pour avoir de l’énergie. Après, visuellement, ça me choque un peu quand même", ajoute une autre.

 

L’électricité produite par ces éoliennes est acheminée par des câbles sous-marins dans des postes électriques en mer. Elle passe ensuite par des câbles sous-terrains pour atteindre les postes électriques de raccordement, qui l’envoient dans des lignes à haute tension pour la répartir sur le réseau électrique. 

50 parcs éoliens en mer d’ici 2050

Mieux que le solaire ou l’éolien terrestre, pour beaucoup d’experts, c’est la solution d’avenir. "Un mât d’éolienne offshore peut produire deux fois plus d’électricité qu’une éolienne sur terre parce qu’il y a ces avantages bioclimatiques avec un vent qui va pousser plus fort, souffler plus fort, ou avec des rythmes réguliers. Il y aura moins d’intermittences dans la production", explique Carine Sebi, professeur d’économie à l’école de management de Grenoble. 

Les pales sont également plus grandes. Elles mesurent 150 mètres, contre 80 à 110 mètres pour les éoliennes terrestres. Quatorze projets sont en cours. Six doivent être mis en service d’ici fin 2023. Pour les autres, ce sera entre 2027 et 2031. La France s’est donnée pour objectif de produire 40% de son énergie renouvelable grâce à des éoliennes offshores d’ici 2030. 

Lire aussi

L’Hexagone a pris du retard dans le domaine mais le président Emmanuel Macron souhaite installer 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050, d’une puissance totale de 40 GW. Il souhaite en revanche freiner le développement prévu de l’éolien terrestre. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Mickaël Guiheux, Manon Monnier

Tout
TF1 Info