Après les pistes cyclables, voici les voies vertes, des routes totalement interdites aux véhicules à moteur.
Dans l'agglomération d’Épinal (Vosges), l'expérimentation est en cours, et il semblerait qu'elles fassent l'unanimité.

Laurence et sa famille peuvent désormais pédaler paisiblement. "C'est nouveau, la route est interdite aux voitures maintenant", précise-t-elle. Depuis le début du mois de mai, cette route de près de trois kilomètres est réservée aux cyclistes et aux promeneurs. "Le fait de savoir qu'il n'y a plus de voiture ou quasiment plus, c'est nettement plus sécurisant", poursuit-elle.  Les riverains sont autorisés à passer, mais les autres automobilistes doivent emprunter la route départementale parallèle, à gauche. Une mesure bien accueillie dans ce village de 500 habitants, même les automobilistes ne semblent pas contrariés : "Je suis 'pour' car nous n'avons pas assez d'espaces pour nous promener."

Et ce n'est pas la seule route concernée. La communauté d'agglomération d'Épinal (Vosges) a aménagé 50 kilomètres de voie dans le département, une expérimentation jusqu'à la fin de l'été. Le coût, 30.000 euros. Pour ce loueur de vélos, qui s'exprime dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article, c'est l'occasion de proposer de nouveaux itinéraires à ses clients : "On espère avoir plus de visiteurs qui viennent nous voir et dépasser ce stade de juste avoir des touristes, et montrer aux locaux qu'ils peuvent venir profiter de nos activités." Encourager la pratique du vélo avec des voies vertes mais pas seulement. Dans les prochains jours, les limitations de vitesse de certaines routes seront réduites à 50 km/h pour sécuriser encore davantage les cyclistes.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Charlotte Gerbelot, Agathe Crunchant

Tout
TF1 Info