Le WE

Naissance de bébés jaguars au parc Parrot World : choisissez leurs prénoms

Léa Tintillier | Reportage TF1 Mathilde Verron, William Wuillemin
Publié le 24 mai 2022 à 16h31
JT Perso

Source : JT 20h WE

C'est une belle surprise pour cette espèce menacée : deux bébés jaguars ont vu le jour au parc animalier Parrot World, en Seine-et-Marne, des naissances rarissimes en captivité.
Mais ces petits mâles n’ont pas encore de prénoms : c'est le public qui est invité à trancher entre plusieurs propositions.

Depuis l’arrivée du jaguar Ti-Punch à Parrot World, à Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne), on se demandait quand arriveraient les premiers bébés. Ce jaguar mâle a rejoint Emma, une jeune femelle âgée de trois ans, comme son nouveau compagnon. Et ce grand jour est arrivé. Ensemble, ils ont donné naissance à deux bébés jaguars mâles le 1er avril dernier. Ces deux petites boules de poils, présentées au public le week-end dernier, sont à l’image de leurs parents : un noir et un tacheté. 

D’ordinaire, le jaguar est un animal solitaire et ne forme un couple qu’au moment de la reproduction. Mais les deux parents se sont très vite bien entendus, pour le plus grand bonheur des employés du parc. "Des animaux solitaires qui s’entendent aussi bien, on a vraiment eu du bol quand même", affirme Éric Vignot, fondateur du parc, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Après quatorze semaines de gestation, fin mars, Emma a été séparée de Ti-Punch afin de pouvoir mettre bas sans stress. Les deux bébés sont nés aveugles et ont commencé à voir au bout de deux semaines. Ils sont tous deux en parfaite santé et commencent à sortir pour découvrir leur nouvel environnement. 

Facebook et Instagram pour voter

Les deux petits avaient été mis à l’écart pour éviter le stress qu’auraient pu leur procurer les visiteurs, mais il est donc désormais possible de venir les observer. Et ils n’ont toujours pas de prénom. Alors le parc animalier lance un appel au public pour participer au choix via les réseaux sociaux, sur Facebook et Instagram.  Trois propositions sont soumises au vote pour le bébé tacheté et son frère noir : Baalam et Akabo, Cero et Raya, Tira et Fogo. Les noms gagnants seront dévoilés sur les réseaux sociaux samedi prochain.

Avec seulement six naissances en 2021 et deux en 2020 sur l’ensemble des parcs membres de l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums), les deux bébés jaguars étaient très attendus. L’espèce est en danger à cause de la déforestation en Amazonie, son milieu naturel. Pour le repeupler, le parc collabore donc avec les 700 parcs de l’EAZA dans toute l’Europe pour créer des couples. 

"Nous avons récupéré deux jaguars génétiquement compatibles. Il y en a un qui venait de la Martinique, l’autre de Pologne. Ces deux petits vont rester deux ans avec nous et ils seront placés dans des zones où des femelles vont les attendre pour faire de la reproduction", explique Éric Vignot. À terme, l’objectif serait de réintroduire ces animaux dans la nature une fois qu’ils seront suffisamment nombreux pour sauvegarder l’espèce. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Mathilde Verron, William Wuillemin

Tout
TF1 Info