Sécheresse : 2022, une année déjà historique

L’automne en été : pourquoi de telles quantités de feuilles mortes en juillet ?

M.D. | Reportage TF1 M. CHAIZE et M. LARRADET
Publié le 29 juillet 2022 à 17h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les feuilles tombent précocement cette année.
Comme à Villefranche-de-Lauragais, en Haute-Garonne, où les rues ont déjà des faux airs d'automne.
Car les arbres souffrent, eux aussi, de la sècheresse.

C'est un peu l'automne avant l'heure. À Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), le ramassage des feuilles mortes sous les platanes a débuté avec plus de trois mois d'avance cette année. Du jamais vu. "Normalement, on attaque le ramassage des feuilles à partir de la fin du mois de septembre. Là, ça a commencé mi-juin. On fait une opération par semaine", explique Jean-René Bressoles, employé municipal chargé des espaces verts, dans le reportage de TF1 ci-dessus. En cause, la sécheresse qui touche la majeure partie de l'Hexagone.

C'est comme l'être humain, l'arbre transpire

Jean-Pierre Grandet, technicien forestier à l'Office national des forêts (ONF)

Un paysage automnal qui surprend. À commencer par les habitants de la commune. "En général, ça commence à tomber en octobre-novembre. C'est vrai que ça fait bizarre", observe une riveraine. Le phénomène concerne principalement les villes, mais on l'observe aussi dans les vergers. "Il y a plus de 50% des feuilles qui ont disparu et pratiquement toutes les noix sont tombées. Il a dû pleuvoir entre 10 et 15 millimètres depuis le mois de mai. Il en faudrait trois fois plus", constate, dépité, un habitant.

Lire aussi

Comment expliquer ces chutes de feuilles précoces ? "C'est comme l'être humain, l'arbre transpire", explique Jean-Pierre Grandet, technicien forestier à l'Office national des forêts (ONF). Pour s'économiser et survivre, ils se séparent d'une partie de leur feuillage. Mais cette solution affaiblit aussi leur organisme. "Du fait de la perte de feuilles, l'arbre est plus sensible aux agressions extérieures. (...) Il n'a pas suffisamment de résistance pour se défendre naturellement", reprend ce spécialiste. Or, avec les sécheresses successives, les arbres n'ont plus le temps de récupérer. Et de plus en plus d'espèces sont touchées.


M.D. | Reportage TF1 M. CHAIZE et M. LARRADET

Tout
TF1 Info