La Gironde ravagée par des incendies

Incendies en Gironde : combien de temps (et d’argent) faudra-t-il pour tout reboiser ?

Léa Tintillier | Reportage TF1 Matthieu Desmoulins, Moustapha Kherraji
Publié le 18 juillet 2022 à 18h06
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis mardi 12 juillet, près de 15.000 hectares de pins sont partis en fumée en Gironde.
Comment l'espace forestier pourra-t-il renaître de ses cendres ?

Des troncs calcinés par milliers. Depuis que les incendies de Landiras et La Teste-de-Buch se sont déclarés, mardi 12 juillet, en Gironde, près de 15.000 hectares de pins sont partis en fumée, une grande partie sur des exploitations privées. Autant de bois invendable, et même les arbres épargnés par les flammes seront difficiles à écouler : "Ceux qui ne sont que léchés par le feu, on essaiera d'en tirer quelque chose, ( ) mais la valeur du réservoir de fuel des camions vaudra beaucoup plus cher que le bois qui sera sur la remorque...", se désole Bruno Lafon, président de l'organisme régional de Défense des forêts contre l'incendie, dans le reportage de TF1 ci-dessus. Ces pins sont particulièrement recherchés par les industriels pour la construction de palettes ou pour fabriquer du contreplaqué.

Lire aussi

En replantant les arbres aujourd’hui, ils ne seront exploitables que d’ici 35 ans. Et pour reboiser, il faudra compter entre 3.000 et 10.000 euros par hectare, souvent à la charge des propriétaires forestiers. "Il y a moins de 10% de la forêt française qui est assurée. Malheureusement, le prix de l’assurance coûte souvent le revenu de la forêt, donc certains propriétaires ou petits propriétaires ne s’assurent pas forcément, c’est le même problème que pour l’agriculture", explique Antoine D’Amécourt, président de Fransylva (Fédération des syndicats de propriétaires forestiers privés). 

Qui doit entretenir la forêt ?

La forêt appartient en majorité à des particuliers. Ainsi, 92% de la forêt landaise est privée. Elle est composée de plus de 40.000 parcelles et d’autant de propriétaires, qui en ont la gestion et doivent la protéger. 

En France, explique le reportage du 20H de TF1 ci-dessous, il revient à chaque propriétaire d’entretenir sa parcelle de forêt. Et à cette règle, il existe une exception qui concerne la forêt de La Teste-de-Buch. Son statut particulier date du Moyen-Age et complique chaque opération d’entretien. Car il faut l’accord des 500 propriétaires pour prendre une décision. 

Forêt des Landes : qui doit l’entretenir ?Source : JT 20h WE
JT Perso

Au-delà de l’aspect économique, ces forêts ont une autre utilité. Elles servent aussi à protéger, sur le littoral, les dunes de sable menacées par les vents. "Il faudra peut-être prendre des mesures de protection de ces dunes, protection par exemple contre les vents qui vont éroder la dune, protection aussi contre le piétinement. Un certain nombre d’humains peuvent être tentés de circuler sur la dune et de les fragiliser encore plus", affirme Rémi Luglia, président de la société nationale de protection de la nature. Sans protection, de nombreuses associations craignent de voir les dunes s’affaisser à la première tempête.


Léa Tintillier | Reportage TF1 Matthieu Desmoulins, Moustapha Kherraji

Tout
TF1 Info