En conséquence des pluies diluviennes de ces derniers mois, le lac de Serre-Ponçon est envahi par une étrange marée.
Charrié par les crues, du bois a littéralement recouvert certains secteurs du lac et le rivage.
Un vrai casse-tête à l’approche de la saison estivale, et alors que l'eau du lac va bientôt remonter.

Autour du lac de Serre-Ponçon (Alpes-de-Haute-Provence), c’est une drôle de plage que l'on découvre dans le reportage de TF1 ci-dessus : celle d'innombrables copeaux de bois qui ont recouvert le sable. D’où viennent-ils ? De ces arbres emportés par les torrents lors des intempéries de décembre dernier. Le phénomène n’est pas rare, mais cette année, son intensité a été exceptionnelle.

Plus de 100.000 mètres cubes de bois flottés se sont déposés aux abords du lac, rendant plusieurs de ses rives inaccessibles. Les déplacer coûterait trop cher, alors une solution a été trouvée : en broyer le plus possible. Ces derniers jours, des machines étaient à l’œuvre pour cette tâche colossale. Il faut faire vite, car la fonte des neiges va bientôt recharger les lacs, qui va remonter jusqu'aux rives où le bois s'est déposé. Pour l’heure, l'inquiétude principale porte sur les zones difficiles d’accès pour les engins, elles aussi couvertes de fragments de bois d'une taille parfois importante.

En attendant d’être broyés à leur tour, des tas de bois jalonnant la plage sont laissés à la disposition des habitants. Ils peuvent venir se servir gratuitement pour se chauffer ou décorer leur maison. C’est une aubaine pour certains riverains, qui peinent tout de même à faire oublier l’ampleur du désastre. Pour les professionnels des sports nautiques, qui espèrent encore ouvrir à la belle saison, la présence de rondins de bois dans les eaux du lac serait un obstacle majeur à leur activité.


La rédaction de TF1info | Reportage : J. Garrel, C. Guerard, D. Laborde

Tout
TF1 Info