Le 20h

Le grand format : l’avocat, le nouvel or vert à double tranchant du Portugal

Publié le 19 janvier 2021 à 20h30, mis à jour le 20 janvier 2021 à 0h35
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les avocats sont de plus en plus présents dans notre alimentation. La France est même devenue le deuxième importateur d'avocat au monde. Une grande partie provient du Portugal qui s'est spécialisé ces dernières années dans cette culture très rentable.

Tout le monde se l'arrache, et c'est vrai qu'il a presque toutes les qualités. Les végétariens en ont fait leur aliment de base. Décliné en un nombre incalculable de recette, c'est le fruit à la mode. Et une grande partie des avocats consommés en Europe vient de l'Algarve dans le sud du Portugal. Historiquement, la région produit surtout des oranges et des citrons, mais depuis quelques années, les producteurs ont flairé le bon filon et remplacé leurs agrumes par des avocats. En l'espace de deux ans, les surfaces d'avocats cultivés dans la région ont doublé, plus de 1 500 hectares aujourd'hui. Il faut dire que pour les producteurs, il est quatre fois plus rentable que l'orange. Problème, il consomme aussi quatre fois plus d'eau. Le propriétaire de cette exploitation a dû investir dans du matériel de haute technologie pour limiter les pertes d'eau : goutte à goutte, sonde hydrométrique, et même une station météo.

Mais l'effort des producteurs reste toutefois insuffisant dans l'une des zones les plus arides d'Europe. Comme les réserves d'eau de pluie ne suffisent pas, les agriculteurs doivent chaque année exploiter un peu plus les nappes phréatiques au point qu'aujourd'hui, les effets se font sentir jusque chez les particuliers. Yvonne et Marianne habitent à quelques centaines de mètres d'un champ d'avocat. Depuis le développement des cultures, leur eau est devenue impropre à la consommation. Persuadés que les nappes phréatiques sont presque à sec, les habitants de la région de la région ont commandité une analyse chimique. En attendant, ils doivent acheter de l'eau venue d'ailleurs. En 2020, l'Algarve aura produit à elle seule plus de 7 000 tonnes d'avocat, mais son nouvel or vert pourrait bien devenir son plus grand péril environnemental.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info