REPORTAGE - Des récifs coralliens, difficiles à étudier car en grande profondeur, ont été retrouvés au large de la Bretagne. Une mission d'observation a été lancée.

Le long des côtes bretonnes, la faune sous-marine réserve bien des surprises. La plus insoupçonnable se trouve au large. À 135 kilomètres de la pointe du Raz, il existe des récifs de corail. Bien loin de ceux des tropiques ou des cartes postales, ceux-là vivent en eau froide et sont moins colorés que leurs cousins exotiques.

À plus de 1 000 mètres de profondeur et dans une eau à seulement 8°C, ils se cachent dans la pénombre des abysses. Pour approcher ces espèces dont on ignore presque tout, des chercheurs de l'Ifrfemer ont déposé un observatoire au plus près des récifs. Ils ont réussi à y déployer une caméra connectée, qui va filmer une colonie de coraux pendant un an.

Un sous-marin jaune nommé Ariane est le principal allié de ces scientifiques. Dans le silence des profondeurs, le robot explore ces récifs et prélève des échantillons rarement observés. Très fragiles, ils sont minutieusement remontés et débarqués avec précaution dans le port de Brest. Alors, quelle est la différence entre le corail d'eau froide et son semblable tropical ? Pour percer les mystères de ces coraux bretons, la mission doit durer cinq ans.


La rédaction de TF1 -LCI

Tout
TF1 Info