VIDÉO - "Le village était encerclé par les flammes" : la grosse frayeur des habitants de Portbou menacés par l'incendie

par M.B | Reportage TF1 : Maureen Alibert, Antoine Cazabonne et Manon Scarzello
Publié le 6 août 2023 à 6h30, mis à jour le 6 août 2023 à 9h32

Source : JT 20h WE

Après 24 heures de lutte intense, l'incendie à la frontière entre l'Espagne et la France est sous contrôle ce samedi soir.
Le feu a brûlé près de 600 hectares, et a menacé plusieurs communes.
Un enfer pour les habitants qui ont cru perdre leurs habitations.

S'il est "sous contrôle", l'incendie qui touche la commune de Portbou (Espagne) reste sous haute surveillance. Le feu déclaré vendredi sur la côte méditerranéenne espagnole et a brûlé près de 600 hectares à proximité de la frontière française. Toute la journée de samedi, le vent a aidé l'incendie à avancer et 135 personnes ont dû être évacuées quand plusieurs centaines d'autres ont été confinées. Des mesures qui ont finalement été levées dans la soirée mais qui ont marqué les habitants, qui ont cru tout perdre dans les flammes. 

"Hier le feu était là et là, il est passé à une dizaine de mètres de la maison. Il y avait beaucoup de fumée donc on a porté des masques et des lunettes de plongée", racontent deux résidentes de Portbou dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Les deux habitantes sont restées chez elles toute la nuit, mais d'autres ont été évacués et accueillis dans un gymnase. Le maire, Luis Bosch, est encore sous le choc. "Tout le village était menacé et encerclé par les flammes", affirme-t-il. "Le feu est entré à différents endroits de la commune".

Terrain difficile d'accès pour les pompiers

Les images filmées dans la nuit de vendredi à samedi par les pompiers montrent à quel point les flammes sont passées tout près des habitations. Au total, 573 hectares de forêt sont partis en fumée. Face à la violence de l'incendie, les vacanciers aussi ont vécu une situation difficile. "On avait prévu de partir dimanche, mais on ne sait pas si on pourra partir. On ne sait pas ce qui va se passer", témoignait samedi après-midi une vacancière. "Nous avons passé une nuit pas agréable, il y avait les flammes à dix ou quinze mètres", relatait un autre. 

Finalement, la situation semble s'être stabilisée samedi soir. Les habitants évacués ont pu rentrer chez eux et le feu a baissé en intensité, permettant aux autorités locales de rouvrir les routes aux habitants de Portbou et des villages voisins, qui jusqu'à présent étaient confinés à leur domicile.

Si le vent a faibli cet après-midi, il pourrait de nouveau souffler très fort ce soir. Des rafales pouvant atteindre 80 km/h sont attendues. Pas moins de 280 pompiers restent mobilisés durant la nuit pour s'assurer que l'incendie ne reprend pas sa propagation et les habitants sont invités à rester au maximum chez eux et à limiter leurs déplacements pour ne pas entraver les travaux des soldats du feu. Pour le moment, l'origine de ce sinistre reste inconnue. 


M.B | Reportage TF1 : Maureen Alibert, Antoine Cazabonne et Manon Scarzello

Tout
TF1 Info