Le WE

Méditerranée : Monaco veut sauver les hippocampes

Publié le 9 juillet 2021 à 20h35
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les hippocampes sont aujourd'hui menacés par la pollution. Alors, la Principauté de Monaco a décidé de sauver ces animaux. Nés, il y a plusieurs dizaines de millions d'années, ils figurent parmi les plus fascinants au monde.

Un peu timides comme impressionnés par leur habitat naturel, ces hippocampes mâles et femelles découvrent pour la première fois la mer Méditerranée, à vingt mètres de profondeur. C'est une étape cruciale d'un projet né en 2016 au Musée océanographique de Monaco.

En été 2020, des dizaines de plongeurs sont à la recherche de ces trésors de la faune marine. Ils ont pu découvrir trois hippocampes mouchetés. "On les a récupérés, les a fait venir au centre de soins. On les a mis dans les meilleures conditions possibles. En fait, il s'est avéré que le mâle, une semaine après être arrivé, a relâché des petits", précise Olivier Brunel, chef du service aquarium au Musée océanographique de Monaco.

Chez les hippocampes, c'est le mâle qui porte la progéniture. Au total, seuls sept bébés ont survécu car le cheval des mers est une espèce particulièrement fragile qu'il faut choyer. Vieille de 40 millions d'années, l'espèce est aujourd'hui menacée par la pollution et la pêche à l'aveugle. Les hippocampes, relâchés en présence du prince Albert II de Monaco, seront suivis de très près pendant cinq ans. Leur présence dans la mer et les océans est souvent le signe d'une bonne santé environnementale. Mais aujourd'hui, à peine une dizaine d'hippocampes peupleraient les côtes méditerranéennes françaises.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info