Val-d'Oise : ce refuge spécialisé dans les animaux en voie d'extinction cherche son repreneur

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Anne-Marie Blanchet, Sylvain Roland
Publié le 14 mars 2023 à 16h43, mis à jour le 14 mars 2023 à 17h39

Source : JT 13h Semaine

Un conservatoire unique en France lance un appel à l'aide pour continuer à fonctionner.
À 98 ans, son créateur veut assurer sa relève.

Une boule de poils et deux bises émouvantes. Voici le plus petit singe du monde, à peine 200 grammes. Ce ouistiti pygmée et ses cousins, les ouistitis de Geoffroy, font partie des rares spécimens encore en vie sur Terre. Ils sont tous originaires d'Amérique du Sud, mais vivent en banlieue parisienne, au Mesnil-Aubry, avec leurs soigneurs au conservatoire d'animaux en voie d'extinction (CAVEX).

Plus de 250 espèces, toutes menacées, peuplent ce conservatoire. À l'origine du lieu, la passion d'un couple, Henri Quinque et sa femme, pour les animaux. Dès que cet ancien chirurgien ne soignait plus les humains, il était au chevet des espèces en danger. L’œuvre d'une vie, qu'il espère voir quelqu'un poursuivre.

Les premières mondiales, l'homme les accumulait, avec ce Tamarin-lion originaire du Brésil, par exemple. Il a réussi à les faire se reproduire en captivité. Ce qui n'avait jamais fonctionné auparavant. Même succès avec la reproduction des Kagous de Nouvelle-Calédonie. En dehors de leur terre d'origine, ils n'existent nulle part ailleurs en France. 


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Anne-Marie Blanchet, Sylvain Roland

Tout
TF1 Info