Le WE

Plantes sauvages : nées pour résister

Publié le 25 juin 2022 à 20h34, mis à jour le 26 juin 2022 à 0h47
JT Perso

Source : JT 20h WE

Au gré de vos promenades, vous vous êtes peut-être demandé pourquoi certaines plantes s'évertuaient à pousser dans des milieux hostiles, battus par les vents, où la terre se faisait rare. C'est le cas de la barbe de Jupiter ou du mimosa sauvage.

Longer la côte à pied et s'enivrer de fleurs sauvages, survoler les pins parasols. Penchés vers la mer Méditerranée, ils résistent à la force du vent. Comme l'assiste Marine, qui vit là où d'autres périraient. "Elle s'accroche comme elle peut, mais elle survit", remarque-t-elle.

Sur la côte méditerranéenne, les plantes s'adaptent aux contraintes que la nature impose. Certaines y vivent depuis des millions d'années, comme la barbe de Jupiter. Tout le long du littoral, il y a des plantes qui étaient accrochées à la falaise, grâce à leur racine qui est très profonde.

Ces plantes vivent dans un milieu qui est extrêmement difficile. Tous les jours, elles s'accrochent à la vie. Pour résister à la sécheresse, elles ont la particularité d'être entièrement velues. Elles sont douces parce qu'elles ont plein de poils qui les protègent de l'évaporation de l'eau. La suite du reportage dans la vidéo en tête de cet article.

T F1 | Reportage S. Renouil


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info