VIDÉO - Pollution plastique : les nouvelles techniques pour nettoyer et protéger les mers et les océans

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Mathilde Guenegan
Publié le 8 février 2024 à 13h15

Source : JT 20h Semaine

Il y aurait, flottant entre deux eaux, sur toutes les mers du monde, 200 millions de tonnes de déchets plastiques. Soit 20.000 fois le poids de la Tour Eiffel.
Des bouteilles et des sacs qui se retrouvent ensuite le long de nos côtes et sur les plages.
Il n'est pas facile de s'en débarrasser, mais de nouvelles techniques apparaissent.

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé mardi son intention de lancer un plan de réduction de la pollution plastique visant les 50 sites les plus générateurs d'emballages plastiques en France, dans son discours de politique générale. Ces emballages représentent un tiers du plastique utilisé, mais près de 60% de celui retrouvé dans la nature et les océans. Face à ce constat, des Français réagissent. À Marseille, plus de 150 associations œuvrent ensemble pour lutter activement contre la pollution plastique.

François-Alexandre Bertrand, fondateur de l'association Blue Odyssey Initiative, sollicité dans le sujet de TF1 en tête de cet article, navigue le long des côtes et cartographie les zones polluées : "Quand je vois de la pollution sous-marine, ça me brise le cœur", dit-il. Les informations qu'il collecte permettent aux plongeurs bénévoles d'intervenir et de nettoyer les fonds marins. Au large des Calanques, des bouteilles plastiques, des pneus, retrouvés au milieu des herbes et des algues. Certains déchets sont hélas impossibles à récupérer comme ceux, ci-dessous, dévoilés par un robot marin, à plus de 2000 mètres sous le niveau de la mer.

TF1

"Ces plastiques vont se décomposer assez rapidement", explique François-Alexandre Bertrand. "Ils vont devenir assez rapidement des micro-plastiques puis des nano-plastiques, soit des particules microscopiques que l'on ne peut plus récupérer". Et, conséquence inéluctable : "Les poissons et la biodiversité marine ingèrent du plastique", conclut-il. 


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Mathilde Guenegan

Tout
TF1 Info