Un glacier s'effondre dans les Alpes italiennes : au moins six morts

Réchauffement climatique : la montagne sous haute surveillance

Publié le 4 juillet 2022 à 20h13, mis à jour le 4 juillet 2022 à 21h55
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Dans 70 ans, 80% des glaciers alpins auront disparu. Cette fonte accélérée est un drame pour l'environnement. C'est aussi un danger pour la population, notamment pour les habitants qui vivent en aval ainsi que les randonneurs.

Été 2015, sommet de la Tour Ronde dans le massif du Mont-Blanc, deux gigantesques blocs rocheux se fracassent dans un grondement sourd. Un phénomène similaire s'est produit en 2019 dans le même massif, mais du côté Suisse. À chaque fois, la même cause, la fonte du permafrost, une glace mufti millénaire qui constitue le ciment de la montagne. Depuis 50 ans, les habitants de la vallée de Chamonix se sont habitués à ce risque, particulièrement lorsqu'ils vivent sous le glacier des Bossons.

Une vingtaine de glaciers français sont actuellement sous surveillance, mouvement, température, tout est analysé. Mais un glacier de la chaîne du Mont-Blanc inquiète particulièrement, le Taconnaz ne cesse de se réduire. Un bassin de rétention a été créé pour protéger la population. Mais d'autres voies d'accès au Mont-Blanc permet de constater le réchauffement climatique. L'arête des Bosses laisse apparaître depuis cet hiver de large crevasse. Les guides doivent donc inventer de nouveaux itinéraires.

D'autres glaciers suscitent l'inquiétude, comme celui de Planpincieux sur le versant italien du Mont-Blanc. En cas de fonte extrême, 800 000 mètres cubes pourraient s'effondrer. Selon les spécialistes, d'ici à 2100, 80 % des glaciers alpins disparaîtront.

TF1 | Reportage H. Dreyfus, Y. Matisse, F. Marchand


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info