Le 13H

Les centrales à charbon à plein régime : en Moselle, des riverains pas ravis

TF1 | Reportage G. Gruber, V. Ruckly,
Publié le 10 février 2022 à 13h20, mis à jour le 10 février 2022 à 15h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Pour assurer l'approvisionnement électrique cet hiver, le gouvernement a décidé d'assouplir l'utilisation des centrales à charbon.
Le site de Saint-Avold (Moselle) reste en service avant sa fermeture définitive en mars prochain.

Cette centrale à charbon tourne à plein régime depuis quelques semaines. Certains habitants des villages voisins ont remarqué qu'il y avait plus de fumées. Il reste seulement deux centrales de ce type dans l'Hexagone. En ce moment, ici, 5000 tonnes de charbon sont brûlées chaque jour. Mais cela reste discret, selon les riverains et les commerçants.

Actuellement, 20% du parc nucléaire français est à l'arrêt. Raison pour laquelle le charbon est appelé en renfort, même s'il dégage plus de CO2. Eddy Van Hasselt, restaurateur, a connu les débuts de la centrale à charbon dans les années 80. On compte à nouveau sur elle, une bonne nouvelle. "Formidable, pourvu que ça dure. Cela ramène du travail ", se réjouit-il.

La fermeture définitive de cette centrale à charbon est fixée au 31 mars prochain. Certains aimeraient la conserver, même si un projet de chaudière biomasse est prévu pour continuer à fournir de l'électricité.


TF1 | Reportage G. Gruber, V. Ruckly,

Tout
TF1 Info