"Un aimant à vagues" : les secrets de Nazaré, le spot mondial des surfeurs

par A. LG | Reportage Sept à Huit
Publié le 28 juin 2023 à 15h35
"Un aimant à vagues" : les secrets de Nazaré, le spot mondial des surfeurs

Chaque hiver, la petite ville portugaise de Nazaré, au Portugal, héberge des vagues gigantesques.
Quel est son secret et comment a-t-il soudainement révélé au grand public ?
Regardez ce reportage de "Sept à Huit"

Le spectacle est aussi effrayant que fascinant. Chaque hiver, entre décembre et février, à Nazaré, au Portugal, l'océan bouillonne et offre un terrain de jeu hors-norme aux quelques surfeurs de l'extrême qui osent défier des vagues pouvant atteindre jusqu'à trente mètres. A un rythme presque régulier, la scène se répète à l'infini : des murs d'eau monstrueux s'élèvent majestueusement, avant de disparaître dans une écume blanche. 

Comment expliquer un tel phénomène ? Par un effet d'entonnoir décrit dans le reportage de Sept à huit en tête de cet article. À quelques milles au large, la houle de l'océan Atlantique s'engouffre dans le canyon de Nazaré, une faille sous-marine de cinq kilomètres de profondeur, avant d'être propulsée vers la surface, créant ainsi les plus grosses vagues du monde. Un peu comme lorsqu'un cycliste bute sur un obstacle et tombe la tête la première.

"Tu sens que la perfection est impossible"

Si ce phénomène hors du commun a toujours existé dans cette région du Portugal, il n'a été révélé au grand public qu'il y a une dizaine d'années seulement. Situé à 100 kilomètres au nord de Lisbonne, Nazaré vivait en effet tranquillement de la pêche, jusqu'à ce qu'en 2011, Garrett McNamara, un surfeur venu d'Hawaï, change le destin de ce village, devenu en quelques années une destination touristique incontournable. À l'époque, cette légende du surf a été le premier à oser relever ce défi, sur le spot de Praia do Norte, établissant le record de la plus grande vague jamais surfée : 24 mètres. Les images ont fait le tour du monde.

Depuis, des surfeurs professionnels venus du monde entier ont décidé de s'installer à Nazaré pour profiter tout l'hiver de ses vagues uniques. C'est le cas de Justine Dupont, qui en 2016, à 29 ans, a quitté la Gironde pour venir s'y établir. "Nazaré, c'est un aimant à vagues. Donc à chaque fois qu'il y a un peu de houle où, il y a quelques vagues qui sont prévues, ici, c'est encore plus gros", explique celle qui a été plusieurs fois championne du monde de surf et a même détenu le record de la plus haute vague, surfé par une femme 22 mètres. "Ça a un goût particulier, où tu sens que la perfection est impossible", poursuit-elle face aux caméras de "Sept à Huit".

Mais la fameuse vague n'a pas attiré que des surfeurs. Depuis une dizaine d'années, le spectacle hypnotisant qui se forme près de sa côte attire de nombreux touristes et expatriés, notamment français. On en compterait plusieurs centaines aujourd'hui répartis dans le village et sa région, et ce chiffre devrait encore augmenter dans les prochaines années. 


A. LG | Reportage Sept à Huit

Tout
TF1 Info