VIDÉO - Russie : de la neige noire toxique tombe du ciel et recouvre plusieurs villes en Sibérie

La rédaction de LCI
Publié le 16 février 2019 à 17h14
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

POLLUTION - Dans la région de Kemerovo, en Sibérie méridionale, les rues et les maisons ont disparu sous un épais manteau de neige noire et toxique vendredi 15 février. Selon les médias locaux, les émissions de poussière de charbon des usines locales seraient en cause.

De la neige noire est tombée en Sibérie. Au réveil vendredi, plusieurs habitants de la région russe de Kemerovo ont découvert les rues et le mobilier urbain recouvert d'un tapis grisâtre, comme l'a rapporté le Siberian Times. Le quotidien a publié plusieurs clichés de cet étrange phénomène, qui a touché au moins trois villes : Prokopyevsk, Kiselyovsk et Leninsk-Kuznetsky.

La raison de cet étrange phénomène ? Selon les médias locaux, il résulterait des émissions de poussières de charbon provenant des nombreuses mines à ciel ouvert, moteur économique de la région. Le gouverneur adjoint en charge de l'Environnement, Andrei Panov, a lui mis en cause les chauffages au charbon ainsi que les pots d'échappement des voitures.

Lire aussi

De l'arsenic et du mercure dans la poussière

Selon le Guardian, cette poussière contiendrait une variété de métaux lourds dangereux, notamment de l'arsenic et du mercure. Cela pourrait avoir des conséquences néfastes sur la santé des 2,6 millions d'habitants de la région, dont l'espérance de vie est inférieure de trois à quatre ans à la moyenne russe (66 ans pour les hommes, 77 ans pour les femmes). Les taux de cancer, d'infirmité motrice cérébrale chez l'enfant et de tuberculose y sont d'ailleurs supérieurs à la moyenne nationale.

"Il est plus difficile de trouver de la neige blanche que noire en hiver", a déclaré au quotidien britannique, Vladimir Slivyak, membre du groupe environnemental Ecodefense. "Il y a beaucoup de poussière de charbon dans l'air tout le temps. Quand la neige tombe, elle devient visible. Vous ne pouvez pas le voir le reste de l'année, mais la poussière est toujours là."


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info