Au cœur des régions

VIDÉO - "On n'a pas d'eau" : avec la sécheresse, les incendies précoces dans le sud-est inquiètent

La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Vincent Capus, Christine Guérard
Publié le 28 mars 2022 à 13h01, mis à jour le 28 mars 2022 à 14h46
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les incendies sont particulièrement précoces cette année avec de nombreux départs de feu ce week-end.
Des dizaines d'hectares ont brûlé à Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes).

Si quelques reprises de feux étaient encore visibles lundi matin, l'incendie est déclaré comme maîtrisé à Saint-Vallier-de-Thiey. Il a parcouru 80 hectares. Pour les habitants du village, c'est du jamais-vu à cette époque de l'année. "On est dans une période de sécheresse. On a eu un mois de février très chaud. Le climat est en train de changer, on peut se demander pourquoi", lance l'un d'eux au micro du 13H dans la vidéo en tête de cet article. 

Les Alpes-Maritimes subissent une sécheresse exceptionnelle. Le feu est passé à moins d'un kilomètre d'un quartier résidentiel. Dans la nuit de samedi à dimanche, une habitante n'a pas beaucoup dormi en voyant les flammes dans la colline juste à côté. Consciente du risque d'incendie, elle sait l'importance de débroussailler autour de sa maison.

"On n'a pas d'eau"

Les Alpes-Maritimes subissent une sécheresse exceptionnelle. Le feu est passé à moins d'un kilomètre d'un quartier résidentiel. "On n'a pas d'eau. Ça fait presque six mois (sans précipitations, ndlr.) Quand ils annoncent de la flotte, c'est une petite averse", explique un habitant un brin désespéré.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une habitante n'a pas beaucoup dormi en voyant les flammes dans la colline juste à côté. Consciente du risque d'incendie, elle sait l'importance de débroussailler autour de sa maison.

Lire aussi

Les pompiers ont lutté près de 24 heures contre le feu dans une zone boisée, difficilement accessible. Aujourd'hui, plus que jamais, ils appellent à la plus grande vigilance de chacun. "On est dans une situation qu'on peut rencontrer au mois de juin. Il faut vraiment éviter d'apporter le feu de quelques manières que ce soit dans les zones boisées ou à proximité parce que qu'aujourd'hui, la moindre source d'ignition peut donner lieu à des grands feux", explique Jean-Christophe Demarte, commandant de la compagnie des sapeurs-pompiers de Grasse (Alpes-Maritimes).

En quatre jours, quatre incendies se sont déclarés dans le département, comme sur les hauteurs de Menton vendredi. La pluie est annoncée mercredi, un peu de répit pour la nature et les pompiers, mais pas de quoi stopper une sécheresse inédite pour la saison.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Vincent Capus, Christine Guérard

Tout
TF1 Info