Pendant des décennies, on a pratiqué le remembrement : la destruction des haies pour agrandir les surfaces agricoles. Ce qui a perturbé l’écosystème et on a fait machine arrière. Dans les prochains mois, 7 000 km de haies vont être replantées dans nos régions.

À partir des années 60, pour développer une agriculture plus agressive, les parcelles, mais personnes mais des parcelles plus petites entourées de talus, de buissons. Il y a avait 2 millions de kilomètres de haies.

“Actuellement, 70% ont disparu, et pourtant, les haies sont très précieuses. Imaginons que nous sommes en plein été et qu’un orage survient. Le sol est sec, l’eau ruisselle, rien ne peut l’arrêter. Cela provoque des crues, des coulées de boue et aggrave l’érosion des sols.

Si maintenant, sur cette colline, des haies sont plantées, l’eau ruisselle plus doucement. Et c’est surtout au niveau du sous-sol que c’est intéressant. Grâce aux racines, l’eau s'infiltre, le sol devient alors une éponge et cela même de remplir les nappes phréatiques". Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info