Une décharge sauvage se trouvait à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, non loin de l’autoroute.
Mais les lieux ont été nettoyés, et les autorités veulent s'assurer que l'endroit reste propre.

Sur une bretelle d'autoroute située à Villepinte (Seine-Saint-Denis), il n’y a plus un déchet qui traîne. Sur les images du 20H de TF1 visibles en tête de cet article, découvrez à quoi elle ressemblait : à une décharge sauvage. Il a fallu trois jours pour enlever les 450 tonnes de déchets qui s'y trouvaient. Les automobilistes apprécient l'action. "Là, je suis soulagée. C'est bien, ça fait plus propre", réagit une automobiliste.

Il reste encore des gravats exposés à l'amiante

L'opération de nettoyage a coûté plusieurs centaines de milliers d'euros. Grand Paris Aménagement, responsable du site, a porté plainte. Seuls des gravats, visibles dans la vidéo, sont encore présents. Exposés à l'amiante, ils vont être pris en charge par une entreprise spécialisée.

Cet été 2024, le parc des expositions de Villepinte doit accueillir plusieurs épreuves olympiques. Pour que tout reste propre, des blocs de béton ont été installés, mais pas seulement. "Des patrouilles sont prévues par la bridage de l'environnement, par la police municipale ainsi que par la police nationale", détaille Fabrice Malph, directeur de la voirie à la Mairie de Villepinte. Il ajoute que "dans un second temps", des "caméras seront posées pour sécuriser les lieux et pouvoir repérer des personnes malveillantes."

La mairie de Villepinte a aussi lancé une campagne d'affichage pour prévenir la formation de nouvelles décharges sauvages. Les contrevenants risquent jusqu'à 1500 euros d'amendes.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : T. Misrachi, A. Charles-Messance

Tout
TF1 Info