VIDÉO - "Feux zombies" : en Gironde ou au Canada, ces foyers qui couvent toujours sous terre

par La rédaction de TF1info | Reportage : Sophie Chevallereau, Yaël Chambon, Christophe Brousseau
Publié le 2 mars 2024 à 11h45

Source : JT 20h WE

Au Canada, les incendies de l'été dernier couvent encore sous la neige.
Des foyers souterrains qui pourraient repartir au moment du dégel.
Une situation que connaît aussi la Gironde, ravagée par les flammes il y a près de deux ans.

En plein hiver, au Canada, sous la neige, les feux brûlent encore. On les appelle les "feux zombies". D'épaisses fumées blanches s'échappent du sol enneigé, comme on le voit dans le reportage du 20H de TF1 ci-dessus. Car la tourbe continue de se consumer, plusieurs mois après les incendies qui ont ravagé le pays. Environ 18 millions d'hectares de forêt étaient partis en fumée en 2023.

Neige insuffisante

Les pompiers canadiens sont encore à pied d'œuvre. Ils grattent le sol, l'arrosent pour tenter d'éteindre ces innombrables foyers toujours actifs. La neige aurait dû en venir à bout, mais elle tombe en faible quantité cet hiver. Les soldats du feu craignent qu'avec l'arrivée du printemps et la hausse des températures, ces foyers ne se transforment à nouveau en un immense brasier. Comment venir à bout de feux si résistants ?

Même constat en certains points de Gironde, comme à Hostens. Sous une pluie battante, près de deux ans après les incendies dévastateurs, la terre continue de fumer, et de nombreux foyers sont encore actifs. "Le cœur du foyer est à 600 degrés", soupire le maire de la commune, Jean-Louis Dartiailh (DVG), "donc l'eau, dès qu'elle tombe dessus, elle s'évapore, donc c'est impossible de l'éteindre"

 C'est le lignite qui est à l'origine de cette très longue combustion. Un charbon naturel présent dans le sol, sous la tourbe, et qui entretient le feu. Non seulement la terre chauffe à plusieurs centaines de degrés, et fait souvent tomber les arbres qu'elle porte, mais elle s'effondre même par endroits, lorsque le lignite a achevé de se consumer. Trop dangereuse, la zone est fermée aux promeneurs depuis les incendies.


La rédaction de TF1info | Reportage : Sophie Chevallereau, Yaël Chambon, Christophe Brousseau

Tout
TF1 Info