VIDÉO - Paillettes : pourquoi sont-elles si dangereuses pour l'environnement ?

par T.A. | Reportage TF1 Léa KEBDANI et Marc KOUHO
Publié le 31 décembre 2023 à 8h30

Source : TF1 Info

L'Union européenne vient d'interdire la commercialisation de certaines paillettes fabriquées en plastique.
Ces produits constituent un risque majeur pour l'environnement.
Comment protéger la planète de ces particules très polluantes ? Le 20H de TF1 a mené l'enquête.

Elles seront sûrement de sortie lors du réveillon du Nouvel An, ce dimanche soir, sur de nombreuses tables : les paillettes. Prisées au moment des fêtes, ces petites particules brillantes possèdent une composition rarement connue des acheteurs. Concrètement, elles sont en fait fabriquées grâce à une couche de plastique, ensuite recouverte d'aluminium puis d'un vernis coloré. Elles font partie de ce qu'on appelle les microplastiques, un matériau si petit qu'il est dur de s'en débarrasser. En Europe, près de 4000 tonnes de paillettes sont rejetées en moyenne par an.

Des microplastiques retrouvés dans notre alimentation

Les paillettes s'accumulent partout : dans l'air, dans le sol et dans l'eau. Il s'agit en fait d'un déchet bien plus complexe à traiter que tous les autres détritus. "Un gobelet jeté par terre, on va le remarquer et pouvoir le mettre à la poubelle, explique Kako Naït Ali, docteur en chimie des matériaux. Le microplastique, qui est envoyé dans l'environnement via les cosmétiques, on ne le voit pas. Il est invisible, on ne peut pas le récupérer, on ne peut pas dépolluer. Une fois que c'est dans l'environnement, ça y reste.

Ces microplastiques se retrouvent ensuite dans notre alimentation, à travers la consommation de légumes, de fruits ou de poisson. "On ne connaît pas encore les effets des microplastiques sur les organismes, poursuit la scientifique, dans le reportage du 20H de TF1 visible en tête de cet article. Il y a un danger potentiel, qu'il faut réduire absolument en diminuant la quantité de microplastiques qu'on va envoyer dans l'environnement.

L'UE veut les interdire progressivement

À ce sujet, l'Union européenne a décidé d'interdire la vente de paillettes en octobre. Pour l'instant, il est encore possible d'en trouver en rayons, mais plus pour longtemps. "Là, on liquide vraiment le stock jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus", confirme Réjane Scognamiglio, responsable rayon loisirs créatifs dans une papeterie d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Aujourd'hui, seules les paillettes en poudre volatiles sont concernées par cette nouvelle réglementation. Celles contenues dans les produits comme les peintures ou les cosmétiques ont plusieurs années pour trouver un substitut.

Mais est-ce sain de s'appliquer des microplastiques sur le visage ? "Sur le plan dermatologique, il y a peu de risques, expose la dermatologue Marie Jourdan. Simplement, si on a une peau qui est sujette à l'inflammation ou qu'on a une pathologie particulière, le fait d'avoir ces microplastiques peut être irritant. On va alors avoir des picotements, des brûlures, des rougeurs, voire de l'eczéma."

Des alternatives aux paillettes en plastique existent toutefois. À Paris, Lorène Pernet a cofondé Si Si La Paillette, une marque qui en commercialise entièrement fabriquées en cellulose d'eucalyptus, un matériau 100% végétal. "Les paillettes écoresponsables connaissent une popularité grandissante, se réjouit l'entrepreneuse. Il y a deux ans, on faisait 200.000 euros de chiffre d'affaires, aujourd'hui, on en fait 3 millions." Un nouveau type de produit qui permet de continuer à mettre des paillettes dans nos vies... sans en répandre partout autour de nous.


T.A. | Reportage TF1 Léa KEBDANI et Marc KOUHO

Tout
TF1 Info