Elle est la première "ville zéro mégot" de France : qu'est-ce qui a changé à Landerneau ?

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : J. Chubilleau, S. Hernandez
Publié le 16 avril 2024 à 10h43, mis à jour le 16 avril 2024 à 11h06

Source : JT 20h Semaine

Landerneau, dans le Finistère, est la première commune distinguée du label "Ville zéro mégot".
Pour y parvenir, la ville a œuvré sur plusieurs fronts.
Le 20H de TF1 s'est rendu sur place.

Landerneau, dans le Finistère, fait la chasse aux mégots. Ce jour-là, face à la caméra du 20H de TF1, dans le reportage visible en tête de cet article, le club junior de handball effectue ce nettoyage un peu spécial. "J'en ai ramassé beaucoup. (...) C'est bien, ça ne gaspille plus la nature", explique un jeune garçon.

Une dizaine de journées comme celle-ci sont organisées chaque année. Cela fait partie d'un programme initié par la mairie de Landerneau. "Tout le monde peut participer. Il y a les clubs, les sportifs, les lycées. C'est très intergénérationnel. L'idée, c'est que ce soit un relais, que ça se fasse tout au long de l'année", précise Audrey Lapalme, responsable communication de la Ville.

Chaque année, 23 milliards de mégots sont ramassés en France

Autre initiative : 70 cendriers ont été installés dans les rues ou sur les murs à l'extérieur des boutiques. "Oui, on a installé des petits boitiers, la mairie vient les récupérer une fois pleins, après ça part au recyclage", explique un commerçant. Une autre complète : "utiliser les cendriers mis à disposition, c'est un geste simple qui allie propreté et protection de l'environnement, c'est une bonne initiative." 

Alors, pourquoi cette démarche ? Car Landerneau est une ville touristique, et l'image renvoyée aux visiteurs est capitale. Il y a quelques années, la commune a pris conscience que tous les mégots finissent dans son fleuve, et donc dans l'océan, 30 km plus loin. Or, "dans un mégot, il y a 4000 polluants, dont 70 sont toxiques et cancérigènes", souligne Bénédicte Kerlo, chargé de projet transition écologique au sein de la Ville. 

Mais que dit la loi du fait de jeter ses mégots dans l'espace public ? Pour le savoir, le 20H de TF1 a pris rendez-vous chez une avocate. "Jeter un mégot sur la voie publique ou même sur la plage l'été, c'est quelque chose qui est sanctionné par le Code pénal. Par exemple, à Paris, vous allez avoir une amende de cinquième catégorie qui va coûter 135 euros. Mais à Haut-Vernet, dans le Bas-Rhin, ça peut monter jusqu'à 1000 euros", répond Me Anne-Constance Coll. En réalité, chaque maire décide lui-même du prix du PV pour sa commune.

Chaque année, 23 milliards de mégots sont ramassés en France. Landerneau est la première ville à avoir obtenu, grâce à son programme, le nouveau label "Ville zéro mégot".


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : J. Chubilleau, S. Hernandez

Tout
TF1 Info