Aux Philippines vit un singe absolument fascinant.
Le tarsier est l’un des primates les plus vieux du monde, mais aussi l’un des plus vulnérables.
Le pays en a fait l’un de ses emblèmes, il a même fondé un sanctuaire sur l’île de Bohol.

Saurez-vous trouver dans ces branches l’un des plus petits primates au monde ? Avec sa longue queue de rat, ses doigts couverts de ventouses et sa tête qui pivote à 180 degrés, le tarsier est un spécimen comme nul autre. Au sud des Philippines, les forêts tropicales de l'île de Bohol font de la région l’un des derniers refuges du fragile animal.

Un animal très craintif, qui vit caché

Dans le sanctuaire à Bohol, les règles sont strictes. Le chuchotement est obligatoire et il est interdit de toucher aux tarsiers. Mathys Durand, un touriste français et ses amis, voyagent spécialement sur l’île pour les apercevoir. Avec une taille de quinze centimètres, il pèse 100 grammes à peine. Derrière ce poids plume, c’est l’un des plus vieux primates au monde. Il a 45 millions d’années. Pour vivre heureux, ils vivent cachés, car les tarsiers sont extrêmement craintifs.

Pour les protéger, le sanctuaire a privatisé 174 hectares de forêts. Mais ailleurs sur l’île, le primate est surtout devenu une attraction touristique. Dans un parc de Bohol, sous le nez de l’animal, les guides enchaînent les clichés pour des milliers de visiteurs quotidiens. Les visiteurs, en partant, n'échappent pas à la boutique souvenir et son bestseller. 

Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage Justine Jankowski, Marine Zambrano

Tout
TF1 Info