VIDÉO - Un spécimen sans doute unique de manchot empereur, tout noir, immortalisé pour la première fois

La Rédaction de LCI
Publié le 22 février 2019 à 15h01
VIDÉO - Un spécimen sans doute unique de manchot empereur, tout noir, immortalisé pour la première fois

INTRUS - En filmant la colonie de 11 000 manchots empereurs qui peuple la terre de la Reine-Maud, en Antarctique, une équipe de la BBC a découvert un animal atypique, vraisemblablement jamais encore observé à ce jour. Des experts s'étonnent même qu'il ait atteint l’âge adulte compte tenu de sa vulnérabilité aux prédateurs.

Sur la banquise, c'est un peu le vilain (petit) canard. A cette différence près, qu'il a l'air parfaitement accepté par ses congénères. Un manchot empereur, presque exclusivement noir, a été observé sur la terre de la Reine-Maud, en Antarctique, par une équipe de la BBC America. Une première selon toute vraisemblance. Sur les images que la chaîne a récemment diffusé sur Internet, on découvre ainsi, au milieu de cette colonie de 11.000 oiseaux endémiques de l'Antarctique reconnaissables à leur dos noir et leur ventre blanc, un spécimen dépourvu de cette caractéristique, et de fait sans doute unique.

"Ça a l’air tellement bizarre que je ne peux pas y croire", a réagi Allan Baker, ornithologue et enseignant à l’Université de Toronto, au Canada, interrogé par le magazine Newsweek. Et pour cause : une telle particularité est censée accroître la vulnérabilité de l'animal aux prédateurs tels que les orques ou encore les léopards de mer. Or, ce manchot empereur noir, qui "avait l’air en bonne santé et était à la recherche d’un partenaire" selon la BBC, a bel et bien atteint l’âge adulte.

Un cas similaire de mélanisme, qui explique la couleur entièrement noire d'un spécimen, avait bien été recensé dans le passé, mais il s'agissait alors d'un manchot royal, observé en 2010 sur l’île de Géorgie du Sud, en Antarctique.


La Rédaction de LCI

Tout
TF1 Info