Le WE

Une association au chevet des tortues marines en Polynésie

Publié le 17 septembre 2021 à 20h32
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'archipel de la Polynésie française abrite cinq des sept espèces de tortues marines de la planète. Pourtant, ces animaux sont aujourd'hui menacés d'extinction. Une clinique se bat jour après jour pour qu'elles ne disparaissent pas.

Ce matin-là à Moorea, ces eaux turquoises attendent de nouveaux venus. C'est un grand jour pour Tohru et ses frères et sœurs. Après huit mois auprès de ces bénévoles, ces neuf bébés tortues vont gagner le large. À trois kilomètres du lagon, Toru est libre. Mais c'est le début de tous les dangers pour ces animaux menacés. "On essaie de leur donner un maximum de chances. Il n'y a qu'une sur mille qui pourra atteindre l'âge adulte et se reproduire", regrette Ke'Ali'I Roe, soigneur de tortues au Centre Te Mano O Te Moana (Moorea).

Au milieu du Pacifique, elles devront trouver leurs places parmi les espèces qu'elles n'ont jamais croisées comme ces requins ou ces raies pastenagues. Derrière les bungalows touristiques, ce centre prend en charge une vingtaine de tortues, trop faibles pour être autonomes. Beaucoup ont été victimes de braconnage. Dans cet autre bassin, les écailles sont au soleil. Ces tortues flottent en permanence à cause d'infection qui crée des bulles d'air sous leurs carapaces. Le soin de ces animaux se fait au quotidien.

Le centre est soutenu par les autorités locales. En Polynésie, les tortues marines sont des espèces protégées. La grande majorité, qu'on ne peut pas récupérer, qu'on n'arrive pas à soigner, est morte à cause du plastique. Chaque année, une trentaine de tortues est sauvée par cette association. L'espèce des imbriquées notamment est classée en danger critique d'extinction. Sa population a chuté de plus de 80% en un siècle.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info