Si Olivier Giroud et Kylian Mbappé ont déjà acté leur avenir en club, ce n'est pas le cas de tous les Bleus.
À une semaine du premier match de l'équipe de France à l'Euro, lundi 17 juin contre l'Autriche, des joueurs tricolores pourraient changer d'air cet été.
Au moins cinq d'entre eux restent dans le flou.

On a connu des étés plus agités chez les Bleus. À une semaine de l'entrée en lice de l'équipe de France à l'Euro, lundi 17 juin, contre l'Autriche (à 21h, en direct sur TF1, TF1+ et en live commenté sur TF1info), le mercato estival a officiellement ouvert ses portes, lundi 10 juin, en France, quatre jours avant le marché anglais et trois semaines avant ses équivalents allemand, italien et espagnol, le 1ᵉʳ juillet. 

Un foire aux transferts que les 25 joueurs retenus par Didier Deschamps devraient animer à la marge jusqu'à sa fermeture le 30 août, à 23 heures. Le gros des mouvements, ou plutôt le plus marquant, a été acté en amont du tournoi. En fin de contrat à l'AC Milan, Olivier Giroud, le meilleur buteur de l'histoire du maillot frappé du Coq (57 buts en 133 sélections), s'est exilé de l'autre côté de l'Atlantique, au Los Angeles FC, tandis que Kylian Mbappé a (enfin) réalisé son rêve de gosse en rejoignant le grand Real Madrid.

Si tout le monde y trouve vraiment son compte...
Jonathan Clauss, défenseur de l'OM

D'autres transactions vont avoir lieu parmi le contingent tricolore, mais très probablement après l'Euro, dont la finale se jouera le 14 juillet. Ces transferts se compteront a priori sur les doigts d'une main, pas plus. L'un des premiers à changer d'air devrait être Brice Samba. Après deux saisons dans le Nord, la doublure de Mike Maignan a déjà un pied loin de Lens. Les "Sang et Or", contraints de se serrer la ceinture en vendant pour plus de 100 millions d'euros cet été, ne le retiendront pas. Sa valeur marchande, estimée à 15 millions selon le site spécialisé Transfermarkt, et son salaire de 210.000 euros bruts par mois, plaident en ce sens.

Un ex-Lensois devrait aussi faire ses valises dans les semaines à venir. Annoncé sur le départ de l'OM depuis des mois, Jonathan Clauss envisage bel et bien d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. "Si tout le monde y trouve vraiment son compte, évidemment, pourquoi pas", a-t-il confié au micro de TF1, le 5 juin dernier, après le succès tricolore face au Luxembourg (3-0), en amical. "La question va être évoquée. Je pense qu'on va en discuter en totale sérénité, on prendra la meilleure décision." À un an de la fin de son contrat, en juin 2025, il est impensable de voir Marseille ne pas tenter pas de récupérer quelques millions.

Jonathan Clauss arrive en fin de contrat avec l'OM en juin 2025.
Jonathan Clauss arrive en fin de contrat avec l'OM en juin 2025. - FRANCK FIFE / AFP

Un autre Bleu devra aussi "prendre la meilleure décision" pour son futur. Il se nomme Youssouf Fofana. Arrivé en 2020 à Monaco, le vice-champion du monde avec les Bleus au Qatar devrait quitter le Rocher, à un an de la fin de son bail en Principauté. Déjà sollicité par l'Angleterre l'été dernier, le milieu de 25 ans ne sera cette fois pas retenu par les Asémistes. "Il fait probablement partie des joueurs que nous sommes prêts à vendre. Nous verrons les opportunités dont il dispose", a confirmé, fin mai, Thiago Scuro, le directeur sportif monégasque. Plusieurs clubs prestigieux sont sur les rangs, dont l'AC Milan selon le quotidien transalpin La Gazzetta dello Sport. L'Euro pourrait faire grimper sa cote.

Un Euro pour se faire remarquer

Deux autres joueurs vont aussi jouer gros avec l'équipe de France. Deux partenaires en sélection, deux coéquipiers en club : Dayot Upamecano et Kingsley Coman. Le premier cité, au Bayern Munich depuis 2021, a été déclassé cette saison, perdant son statut de patron de la défense du Rekordmeister. Selon Bild, journal allemand de référence, les Bavarois comptent réorganiser leur charnière centrale. Frustrés par son manque de régularité et ses erreurs répétées, ils seraient ainsi favorables à un départ du défenseur de 25 ans, en cas d'offre jugée satisfaisante. Chelsea lui a manifesté son intérêt, sans pour autant passer à l'action.

Kingsley Coman pourrait lui aussi filer à l'anglaise. Après avoir raté le titre de champion pour la première fois depuis ses débuts au PSG en 2013, l'ailier globe-trotteur de 27 ans est annoncé sur le départ. Son nom circule en Liga, et surtout en Premier League, un championnat qui a sa préférence. Le Bayern pourrait lui ouvrir la porte, à condition qu'un acquéreur mette le prix. On parle de 70 millions d'euros tout de même. Une somme qui a de quoi refroidir pour un joueur abonné à l'infirmerie. À lui de convaincre un club de miser, presque les yeux fermés, sur lui.


Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info