Placés dans la même poule que l'équipe de France, les Pays-Bas et la Pologne risquent d'arriver affaiblis à l'Euro, qui s'ouvre vendredi 14 juin.
Les Bataves ont perdu leur maître à jouer Frenkie De Jong, tandis que les Polonais eux s'inquiètent pour leur attaquant vedette Robert Lewandowski.

Il y a des soirées qui laissent des traces. Celle-là en fait définitivement partie. À quatre jours du coup d'envoi de l'Euro 2024, les Pays-Bas et la Pologne, futurs adversaires des Bleus en phase de poules, respectivement les 21 et 25 juin, voient leurs joueurs tomber comme des mouches. Et pas n'importe lesquels, puisqu'il s'agit de cadres.

Après avoir espéré le remettre sur pied à temps, la Fédération néerlandaise (KNVB) a officialisé, lundi 10 juin, le forfait de Frenkie De Jong, insuffisamment remis de sa blessure à la cheville qui le gêne depuis deux mois. 

"Je suis triste et déçu de ne pas pouvoir participer au championnat d'Europe", a réagi sur Instagram le milieu du Barça, clé de voute du système de Ronald Koeman. "Nous avons fait tout ce que nous pouvions ces dernières semaines, mais malheureusement ma cheville a besoin de plus de temps." Un énorme coup dur pour les Oranje, orphelins de leur maître à jouer. "C'est dur pour lui, c'est dur pour nous", a reconnu Nathan Aké, son coéquipier en sélection batave.

Lewandowski incertain face aux Bleus

Mais ce n'est pas tout, puisque les Pays-Bas ont appris la défection d'un autre milieu. Les partenaires de Memphis Depay ont dû déplorer la blessure de Teun Koopmeiners, touché à l'aine après une frappe à l'échauffement, lundi soir, avant l'amical contre l'Islande (4-0). "Ce n'est pas bon signe", avait commenté le sélectionneur néerlandais. Un pessimisme qui s'est confirmé pour le vainqueur de la Ligue Europa avec l'Atalanta Bergame, forfait pour le tournoi.

Du côté de la Pologne, les ennuis pointent aussi le bout de leur nez. Après avoir perdu Arkadiusz Milik, qui a d'ores et déjà renoncé à la compétition après s'être blessé, vendredi 7 juin, face à l'Ukraine (3-1), les Bialo-czerwoni se rongent les ongles dans l'attente de nouvelles rassurantes au sujet de Robert Lewandowski. Titulaire contre la Turquie (2-1), lundi soir, le capitaine et meilleur buteur polonais, qui s'est fait mal au genou droit, est sorti à la demi-heure de jeu.

"Robert Lewandowski a subi une déchirure du biceps fémoral", excluant sa participation au match contre les Pays-Bas, dimanche 16 juin (à 15h, en live commenté sur TF1info), a annoncé le staff médical polonais, plus rassurant pour Pawel Dawidowicz et Karol Swiderski, qui s'est blessé à une cheville en célébrant son but. "Nous faisons tout pour que Robert puisse jouer le deuxième match contre l'Autriche", a-t-il ajouté, si bien que sa présence n'est pas assurée non plus face aux Bleus. Alors que l'Euro n'a pas commencé, voilà la Pologne déjà engagée dans une course contre-la-montre.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info