Découverte et évasion

Gruissan : le paradis rose

TF1 | Reportage Léa Deschateaux, Lucas Garcia
Publié le 9 août 2022 à 20h36, mis à jour le 10 août 2022 à 12h23
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le village de Gruissan fait le plein actuellement.
Tous ses chalets typiques sont occupés.
Nous avons visité cette cité avec des couleurs qui vont du bleu au rose.

Dans son écrin, entre la mer Méditerranée et les étangs, le village de Gruissan semble flotter sur l'eau. Vu du ciel, ne cherchez pas de lignes droites. Toutes les ruelles s'enroulent autour du château. Juché à 35 mètres d'altitude sur un éperon rocheux, l'édifice avait un rôle de vigie. Il assurait la surveillance de la côte et protégeait l'accès à la ville de Narbonne.

Depuis notre tour de guet, nous remarquons une étendue d'eau complètement rose. Il s'agit des salins de Gruissan. Chaque jour, des centaines de visiteurs viennent découvrir ces étendues de 400 hectares qui doivent leur couleur à une algue, la seule qui résiste à cette eau très salée.

Pour découvrir le trésor de ces bassins, il faut se lever tôt. À cette saison, on récolte un précieux condiment parfait pour assaisonner les grillades de l'été, la fleur de sel. Elle représente moins de 1% des 15.000 tonnes récoltées chaque année dans ces salins. Un produit rare qui ne subit aucune transformation.

Gruissan abrite aussi un lieu unique, le quartier des chalets. Un village dans le village, loin de l'agitation des grandes stations balnéaires de la région. Les premiers chalets sont apparus sur la plage de Gruissan au début du XXe siècle. Des cabanes construites sur pilotis pour se protéger de l'avancée de la mer.


TF1 | Reportage Léa Deschateaux, Lucas Garcia

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info