Au cœur des régions

VIDÉO - Découvrez l'île de Batz, un jardin sur les flots

TF1info | Reportage : Médéric Pirckher, Loïsa Larvor, Bruno Boisrobert
Publié le 14 octobre 2022 à 20h37
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'île de Batz, dans le Finistère, est un havre de paix à quelques kilomètres de la côte.
Favorisés par les conditions naturelles, les légumes y auraient un goût inimitable.
Il y a 125 ans, un assureur parisien a même réussi à y implanter un incroyable jardin exotique.

C'est le point le plus au nord du Finistère. L'île de Batz est un territoire à fleur d'écume, bercé par les eaux transparentes de la Manche, au large de Roscoff. À peine un quart d'heure de traversée est nécessaire pour atteindre ce caillou de trois km de long sur un de large. 

500 habitants à l'année

Se couper du remue-ménage du continent, c'était le but de Sophie et Valérie, que l'on rencontre dans le reportage du 20H en tête d'article. Ces deux restauratrices ont acheté ici une résidence secondaire pour "se ressourcer", mais aussi pour faire partie d'un village insulaire. "Avoir un lien avec nos voisins, c'est aussi ça qui nous attire ici", témoigne Valérie Poulain. Près de 60% de l'île est occupée par des résidences secondaires, tandis que 500 personnes seulement y résident à l'année. 

"L'île aux tracteurs"

Batz est surnommée "l'île aux tracteurs", non sans raison : la moitié de son territoire est recouverte par des champs, 200 hectares de surface maraîchère, nourris par la mer. Des pommes de terre légendaires, du chou, des carottes, du persil... Tout pousse ici grâce au climat océanique, comme cet autre joyau vert à l'extrême est de l'île. Une canopée, un jardin remarquable aux essences tropicales. Des palmiers, des bananiers ou encore des cactus, près de 2 000 plantes exotiques qui transportent les visiteurs.

Lire aussi

Ce jardin est né du rêve d'un seul homme, Georges Delaselle. Il y a 125 ans, cet assureur parisien, amoureux de l'île, a créé ce paradis en creusant la dune. Longtemps laissée à l'abandon, cette jungle fut sauvée par des bénévoles dans les années 1990, avant d'être confiée au Conservatoire du littoral. Quatre jardiniers entretiennent désormais en permanence ce véritable Eden, mais aussi la mémoire de son créateur.


TF1info | Reportage : Médéric Pirckher, Loïsa Larvor, Bruno Boisrobert

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info