Le WE

Littoral du Congo : un paradis sans touriste

Publié le 20 février 2022 à 13h25, mis à jour le 20 février 2022 à 15h44
JT Perso

Source : JT 13h WE

Ce dimanche, cap sur les côtes congolaises, un paradis encore confidentiel. C’est rare sur la planète.

Avec d'un coté la jungle et la brousse, de l'autre l'océan, les plages de Congo sont encore sauvages et souvent désertes. Le paradis secret de quelques chanceux : les surfeurs de la Noumbie. La côte semble leur appartenir. Ils domptent les vagues et dansent avec la mer. Ce site de surf exceptionnel, Patrick Mavoulou, gérant de "Noumbie Surf Resort", l’a découvert lorsqu’il avait 20 ans, un peu par hasard. Depuis, ce Franco-congolais n’a plus jamais quitté cet endroit. Il y a construit des cabanes suspendues.

On fait trois heures de route pour rejoindre le bout de la baie et les pêcheurs de Matombi. Ici, les pirogues ont juste le temps de s’échouer sur le sable que déjà une criée s’improvise autour des barques. Les poissons du jour sont célébrés en chansons et en danses. Dès la dernière pirogue vidée, le poisson est fumé à la braise.

Tout au long du littoral, on se nourrit de la mer. On sait l’importance d’en préserver les ressources, car ici, le braconnage fait des ravages, jusque dans les grandes villes. Les tortues marines en font les premières victimes. L’association "Renatura" les accompagne au moment des pontes et protège les œufs, très convoités. La mission est délicate.

TF1 | Reportage R. Géli, A. Janssens


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info