Bac 2014 : que faire sans le baccalauréat ?

Le service METRONEWS
Publié le 4 juillet 2014 à 11h11
Bac 2014 : que faire sans le baccalauréat ?

APRÈS BAC - Vous n'avez pas forcément besoin de vous soucier des Admissions Post-Bac. Echouer au baccalauréat n'est certes pas très réjouissant, mais ce n'est pour autant pas la fin du monde. Quelques pistes pour aller de l'avant.

Le résultat est tombé... et il n'est pas bon. Quelques conseils pour rebondir quand on est recalé au bac.

Repasser l'examen
Si les taux de réussite au bac sont devenus élevés, ce n'est pas une raison pour abandonner au premier échec. Repasser sa terminale est certes très peu agréable, mais c'est l'occasion de revoir en profondeur le programme avec une certaine avance sur les autres, et pourquoi pas tenter d'accrocher une mention en ne refaisant plus les mêmes erreurs.

Continuer ses études
Avoir son bac pour entamer des études supérieures est appréciable mais n'est pas obligatoire. À l'université, des filières de droit et de gestion sont ouvertes aux non-détenteurs du baccalauréat. Il faudra pour cela passer la capacité, qui vous apprendra les notions de base dans ces domaines pendant deux ans avant de vous permettre de vous inscrire en licence ou DUT.

Plus concrète, l'alternance peut également être une piste à explorer. En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, vous serez formé à un métier sur le terrain tout en suivant des cours à côté. Malheureusement, seules des écoles spécialisées proposent ce type de parcours et il n'est pas du tout facile de trouver une entreprise pour vous accueillir et payer vos frais de scolarité.

Passer les concours de la fonction publique
Les concours de catégorie C de la fonction publique sont ouverts aux non-titulaires du baccalauréat. Aide-soignant, employé de mairie, policier municipal et beaucoup d'autres métiers dans différents secteurs sont ainsi accessibles via ces concours.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info