3.000 perquisitions mais seulement 25 liées au terrorisme... faut-il prolonger l'état d'urgence ?

Le service METRONEWS
Publié le 21 janvier 2016 à 13h35
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel
L'état d'urgence, décrété après les attentats du 13 novembre à Paris, a conduit les forces de l'ordre à mener plus de 3.000 perquisitions. Parmi elles, 1.500 concernent le trafic d’armes ou de stupéfiants.Mais seulement 25 seraient effectivement liées au terrorisme. Au vu des résultats, faut-il prolonger l'état d'urgence ? Si les Français se montrent mitigés, François Hollande y est favorable.