"50 Nuances de Grey": Nice n’échappe pas au phénomène

Le service METRONEWS
Publié le 11 février 2015 à 17h56
"50 Nuances de Grey": Nice n’échappe pas au phénomène

CINEMA –C’était la première de "50 Nuances de Grey" mercredi devant le cinéma Pathé Nice-Massena. Les Niçoises, à quelques exceptions masculines près, ont répondu présentes à l’évènement et elles ont adoré.

Seul au monde comme Thibault ce mercredi matin. Le jeune homme ne passe pas inaperçu dans la masse exclusivement féminine aux abords du cinéma pour aller voir 50 Nuances de Grey . "C’est ma copine qui m’a tanné pour venir voir le film", déclare l’étudiant de 21 ans. "N’importe quoi. On était d’accord pour le voir ensemble", s’emporte la copine en question. Dans la foule qui attend l’ouverture de la grille, il y a comme un mélange d’excitation et d’appréhension. Le sentiment est le même qu’elles soient adolescentes, mères de famille ou retraitées. "On rêve toutes d’avoir un mec comme Christian Grey . Il est beau. Il a de la tune et c’est un super amant ", confie Véronique, 61 ans, qui n’a pas réussi à convaincre son mari de l’accompagner. "Il croit que c’est un film porno".

Toutes sous le charme

A la sortie de la séance de l’après-midi, les visages affichent un large sourire. A l’image de Manon, 19 ans. "C’était trop excitant. J’ai adoré. Ça m’a donné envie de lire les livres." Elise, son amie, ne partait pas emballée. "J’avais peur que le film tombe dans le cliché de la romance à l’approche de la Saint-Valentin. Ça n’a pas été le cas. Je suis agréablement surprise". Dans la salle, seuls quatre garçons ont fait le déplacement. Logique pour Lola, tout juste majeure. "C’est un film pour les filles qui allie passion et romantisme. Ce n’est pas vraiment un truc de mec", affirme-t-elle.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info