A contre-sens sur l'autoroute elle blesse grièvement un pompier

Le service METRONEWS
Publié le 18 décembre 2014 à 16h41
A contre-sens sur l'autoroute elle blesse grièvement un pompier

FAITS DIVERS - Une automobiliste ivre a pris les quais de Seine à bord de son véhicule, afin de rejoindre l’autoroute A4 pour rentrer chez elle dans le Val-de-Marne. Sur sa route folle, elle a percuté quatre véhicules. Parmi les automobilistes, un pompier grièvement blessé. Son pronostic vital est engagé.

Comment a-t-elle pu parcourir autant de kilomètres dans ce sens ? Jeudi matin, vers 5 h 30, une femme de 37 ans originaire du Plessis-Trévise (Val-de-Marne), a emprunté les quais de Seine parisiens à contre-sens, relate Le Parisien . A bord de sa Peugeot 106, elle a croisé plusieurs véhicules avant de s'engager, toujours à contre-sens, sur l'A4 en direction de Metz-Nancy. On ne sait pas combien de temps a duré sa folle course mais cela n’a pas été sans dégâts. Sur l’autoroute, la trentenaire a heurté quatre autres véhicules qui arrivaient en face.

Légèrement blessée, la conductrice a été transportée à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. Son dépistage à l’alcoolémie s’est révélé positif. En revanche, pour l’une de ses victimes, le constat n’est pas léger : un sapeur-pompier qui partait au travail est resté incarcéré plus d’1h15 après la collision. Sérieusement blessé, il a été emmené à l'hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) et son pronostic vital est engagé.

Une intervention de deux heures

Un policier, qui était également en route pour prendre son service, toujours selon le quotidien, a vu son véhicule se retourner, avant d’être légèrement blessé et transporté à Henri Mondor. Les deux autres conducteurs en sont indemnes.

L’enquête a été confiée à la police de l’autoroute, dont l’intervention a duré plus de deux heures. Elle devrait déterminer avec plus de précision l’état dans lequel était cette conductrice, qui aurait passé une partie de la nuit dans un pub à Paris. Mais aussi savoir comment, elle a pu rejoindre les quais de Seine à contre-sens.


 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info