A La Madeleine, les prostituées dénudées et mineures dans le viseur

Le service METRONEWS
Publié le 28 octobre 2014 à 14h02
A La Madeleine, les prostituées dénudées et mineures dans le viseur

PROSTITUTION - Le maire (UMP) de La Madeleine, près de Lille, Sébastien Leprêtre, vient de prendre un arrêté municipal interdisant les prostituées, souvent mineures, de s'exhiber dans une "tenue indécente". En août dernier, il avait fait enlever des abris bus et fait installer, en mars des caméras de surveillance sur des parkings du Pré Catelan.

"Je ne veux pas que notre ville devienne un nouveau repaire de la prostitution". Pour cela, Sébastien Leprêtre, le maire (UMP) de La Madeleine dans le Nord multiplie les coups d'éclats. Son but : "dissuader" les prostituées de rester dans le quartier du Pré Catelan.

C'est ici que des prostituées chassées du quartier du Peuple-Belge à Lille, ont élu domicile depuis le printemps 2013. Mais, depuis le 15 octobre, l'édile a pris un arrêté municipal pour trois mois (conformément à la législation, ndlr), interdisant ces dernières de s'exhiber dans une "tenue indécente".

Des parties génitales exhibées

"De premiers procès-verbaux ont été transmis au procureur, indique à metronews le maire. L'un détaille un bustier qui dévoile la poitrine. Ces jeunes filles mineures exhibent aussi directement leurs parties génitales sur la voie publique, et ce, à proximité d'écoles. Est-ce acceptable, notamment de la part d'adolescentes mineures ? C'est aux pouvoirs publics de prendre enfin leur responsabilité."

En août dernier, Sébastien Leprêtre avait réussi à faire supprimer, par Lille métropole, des abris d’arrêt de bus, squattés par des prostituées. Un projet d'installation de vidéoprotection est aussi à l'étude sur cette zone. Sur le modèle de celles déjà en activité sur deux parkings du quartier,  aux côtés de panneaux "clients de prostitués, ici vous êtes filmés".

Aujourd'hui, Sébastien Leprêtre se dit "déterminé", mais se défend de tout "coup médiatique". Il espère surtout que ses décisions auront une résonnance sur les forces de l'ordre : "Je ne prétends pas faire disparaître la prostitution, mais j'espère au moins gêner son activité, confie l'élu. Les vrais victimes, ce sont les riverains. Il faut que ces prostituées retournent au Peuple-Belge !"


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info