A Lille, les taxis en colère ont bloqué le centre-ville

Le service METRONEWS
Publié le 26 juin 2015 à 12h21
A Lille, les taxis en colère ont bloqué le centre-ville

MOBILISATION – L'accès aux deux gares lilloise et aux bus dans le centre-ville ont été bloqués par les taxis en colère contre l'application UberPOP.

Une centaine de chauffeurs de taxi ont bloqué ce vendredi matin l'accès au centre-ville de Lille. Ils ont interdit l'accès au pont de l'avenue Le Corbusier, qui relie les deux gares Lille-Flandres et Lille-Europe. Malgré un appel national à l'arrêt de la grève, les taxis lillois continuent à réclamer au gouvernement l'interdiction de l'application UberPOP.

Uber dans le collimateur

"Nous demandons au parquet et à la préfecture de poursuivre tous les conducteurs de véhicules Uber qui continuent leur activité", clame Bruno Lambrechts, représentant des taxis du Nord . La circulation des bus en centre-ville a également été rendue impossible. Les usagers ont été invités à utiliser le métro et le tramway. Le mouvement a généré aussi d'importants ralentissements, notamment sur le périphérique. Un barrage filtrant a, par ailleurs, été installé à l’aéroport de Lille-Lesquin. 

François Hollande et le gouvernement ont réaffirmé ce jeudi leur volonté de faire fermer UberPOP , à l'issue d'une journée de mobilisation émaillée de violences. Près de 3.000 taxis en colère ont bloqué gares et aéroports en France pour dénoncer la "concurrence sauvage" de l'application mobile mettant en relation passagers et particuliers au volant de leur propre véhicule.

EN SAVOIR + >> Les taxis lillois en chasse contre les chauffeurs UberPop


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info