A Nantes, la "réunification" de la Bretagne mobilise malgré la pluie

Publié le 29 juin 2014 à 13h46
La manifestation a marqué une pause sur le cours des Cinquante-Otages, avec la bien-nommée tour Bretagne en arrière-plan.
La manifestation a marqué une pause sur le cours des Cinquante-Otages, avec la bien-nommée tour Bretagne en arrière-plan. - G.F./Metronews

Certains ont allumé des fumigènes pour entretenir la flamme de l'espoir de la "réunification".
Certains ont allumé des fumigènes pour entretenir la flamme de l'espoir de la "réunification". - G.F./Metronews

"Réunification", donc, qui s'affichait un peu partout.
"Réunification", donc, qui s'affichait un peu partout. - G.F./Metronews

Les traditionnelles pancartes étaient elles aussi de sortie, malgré la pluie.
Les traditionnelles pancartes étaient elles aussi de sortie, malgré la pluie. - G.F./Metronews
Le cortège a réuni des élus de tous bords (Parti breton, Union démocratique bretonne, EE-LV...).
Le cortège a réuni des élus de tous bords (Parti breton, Union démocratique bretonne, EE-LV...). - G.F./Metronews

Le maire de Carhaix, Christian Troadec, figure des Bonnets rouges, était ainsi aux côtés du député UMP des Côtes d'Armor, Marc Le Fur.
Le maire de Carhaix, Christian Troadec, figure des Bonnets rouges, était ainsi aux côtés du député UMP des Côtes d'Armor, Marc Le Fur. - G.F./Metronews

La statue du général de Gaulle, sur le cours des Cinquante-Otages, a aussi choisi son camp, semble-t-il.
La statue du général de Gaulle, sur le cours des Cinquante-Otages, a aussi choisi son camp, semble-t-il. - G.F./Metronews
Un "enterrement de la démocratie" a été organisé en fin de cortège.
Un "enterrement de la démocratie" a été organisé en fin de cortège. - G.F./Metronews
Les bulletins au référendum symbolique sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ont été jetés dans un cercueil, au milieu de cartes d'électeurs.
Les bulletins au référendum symbolique sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ont été jetés dans un cercueil, au milieu de cartes d'électeurs. - G.F./Metronews
Le cercueil en question a ensuite été apporté en préfecture, où une délégation était reçue.
Le cercueil en question a ensuite été apporté en préfecture, où une délégation était reçue. - G.F./Metronews

La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info