Le docteur Dominique Michel Courtois, président de la Fédération Nationale des victimes de la route, éprouve premièrement une grande compassion pour les familles des victimes, lui-même touché par un drame familial lié à un accident de la route il y a quelques semaines. S'il s'interroge sur l'embrasement si rapide des deux véhicules malgré les normes prises après les anciens gros accidents, il ne voit pas comment interdire les camions de passer sur les petites routes. Ceux-ci étant le seul lien d'approvisionnement entre les différents villages.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info