Aix : mystère autour du suicide d'un Anglais et du meurtre de sa famille

Le service METRONEWS
Publié le 7 juillet 2015 à 15h32
Aix : mystère autour du suicide d'un Anglais et du meurtre de sa famille

FAIT DIVERS - Jonathan Anthony, un homme d'affaires anglais s'est donné la mort chez un ami à Aix-en-Provence le 28 juin dernier. Le lendemain, sa femme et sa fille étaient retrouvées mortes à leur domicile du Surrey, au sud de Londres. Depuis les spéculations vont bon train et l'image de la famille parfaite se fissure chaque jour un peu plus.

Le suicide de Jonathan Anthony, homme d'affaires anglais, à Aix, le 28 juin dernier, semble de plus en plus indissociable du double meurtre de sa femme et de sa fille, Lisa et Ava, découvert en Angleterre, dans le Surrey, 24 heures après les faits.

Retour en arrière. Ce dimanche 28 juin à Aix-en-Provence, un homme retrouve son ami, venu lui rendre visite la veille, dans la salle de bains avec une importante plaie au cou. Il prévient immédiatement les secours qui ne peuvent que constater le décès du quinquagénaire de nationalité britannique. Son hôte explique alors aux enquêteurs dépêchés sur place que la victime s'est rendue chez lui à l'improviste la veille pour lui demander son hospitalité afin de s'accorder quelques jours de repos après le décès de sa femme et de sa fille en Angleterre. Il n'en dira pas plus. Dans l'intervalle l'autopsie de Jonathan Anthony laisse peu de place au doute : l'homme d'affaires s'est suicidé en se tranchant la gorge.

A des kilomètres de là, dans le Surrey, la police britannique fait elle aussi une bien macabre découverte au domicile de la victime. Les corps sans vie de sa femme et de leur fille de 14 ans y sont retrouvés dans un état de décomposition avancée.

Problèmes d'argent et tensions dans le couple ?

Dès lors, l'affaire prend une tout autre tournure. Et la presse anglaise s'emballe. Car tous les éléments sont présents : les Anthony sont une famille riche, tout semblait leur réussir. De plus, derrière l'image du couple parfait se dessinent peu à peu des failles que les tabloïds ont réussi à débusquer sans mal. Ainsi le Daily Mail rapporte quelques indices qui, loin de donner tous les tenants et aboutissants de cette affaire, tendent à semer le doute.

LIRE AUSSI >> Angleterre : un homme soupçonné d'avoir saboté le parachute de sa femme

Ainsi certains témoins donnent une tout autre vision de ce "golden couple" richissime. Selon leur ancienne locataire, la femme du footballeur anglais, Ian Walker, le couple aurait eu des problèmes d'argent ce qui pourrait expliquer pourquoi il lui aurait loué leur demeure en 2012 avant d'en reprendre possession un peu plus tard. Une version corroborée par les services fiscaux puisque après vérifications, il s'avère que le couple était fortement endetté. Toujours selon cette dernière, Lisa Anthony lui aurait laissé entendre que son mariage était en péril, elle et son mari traversant une période de crise.

Enfin une amie de la mère de famille a, elle, raconté aux enquêteurs un épisode qui fait froid dans le dos et qui pourrait incriminer Jonathan Anthony dans le meurtre de sa femme et de leur fille. Si de nombreux témoins s'accordent à dire que la dernière fois que mère et fille ont été aperçues ensemble vivantes était le 17 juin dernier, elle raconte qu'elle a tenté de joindre Lisa quelques jours plus tard et qu'elle s'était vue répondre que les deux femmes étaient en vacances. Une version corroborée par Jonathan lui-même, qui selon certains journaux britanniques aurait confié à des amis avoir emmené en vacances Lisa et Ava. 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info