Alpes-Maritimes : ils vendaient leur cannabis par correspondance

Le service METRONEWS
Publié le 23 octobre 2014 à 11h06
Alpes-Maritimes : ils vendaient leur cannabis par correspondance

FAIT DIVERS – Deux azuréens de 43 ans et 27 ans produisaient du cannabis qu'ils postaient ensuite à leurs clients. Les gendarmes des Alpes-Maritimes multiplient depuis plusieurs semaines les découvertes de cultures clandestines dans l'ouest du département.

C'est une véritable PME du cannabis que les gendarmes azuréens viennent de démanteler dans les environs de Grasse. Deux hommes s'étaient associés, depuis le début de l'année 2014 au moins, pour produire et vendre par correspondance, via des sociétés fictives, leur herbe de cannabis à travers toute la France,

Le premier, un habitant de Peymeinade âgé de 43 ans, avait eu l'idée de trouver ses clients sur des forums spécialisés. Il se contentait au départ de leur revendre les stupéfiants qu'il achetait à des dealers du quartier de l'Ariane, à Nice. Il s'est ensuite rapproché d'un jeune homme de 27 ans, installé à Seranon, dans le haut pays grassois. Ce dernier cultivait l'herbe dans un local fermé, grâce à un système perfectionné d'éclairage et de ventilation.

270 clients, 30.000 euros de bénéfices

Les deux complices présumés auraient écoulé dix kilos d'herbe auprès de 270 clients dans toute la France, selon les gendarmes. Ce trafic leur aurait rapporté près de 30.000 euros de bénéfice. Les enquêteurs de la brigade des recherches de Grasse ont mis un terme à ce trafic le 17 octobre dernier en interpellant les deux hommes. Lors des perquisitions, ils ont découvert notamment 175 pieds de cannabis en train de pousser. L'organisateur présumé du trafic a été placé en détention provisoire, le cultivateur présumé a été laissé libre, sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte.

Depuis la fin du mois de septembre , "période propice à la récolte des cultures de cannabis" soulignent les gendarmes, les brigades de Mouans-Sartoux et de Peymeinade ont démantelé des cultures clandestines de cannabis à Mouans-Sartoux, Saint-Cézaire et Peymeinade. Ils ont saisi près de 250 pieds et plus de quatre kilos d'herbe conditionnée pour la revente.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info