FAIT DIVERS – Un appel à témoin a été lancé par la brigade de Sûreté urbaine de Manosque à la suite du double meurtre à mains nues commis sur fond d’alcoolisation par un ressortissant polonais sur deux de ses compatriotes vendredi dans les rues de Manosque. Une Polonaise âgée de 51 ans a par ailleurs été mise en examen pour "non-empêchement de la commission d'un crime".

La police cherche à reconstituer les faits. Un appel à témoin a été lancé par la brigade de Sûreté urbaine de Manosque à la suite du double meurtre à mains nues commis sur fond d’alcoolisation par un ressortissant polonais sur deux de ses compatriotes vendredi dans les rues de Manosque.

Peu après les faits, un sans domicile polonais de 40 ans avait été interpellé avant d’être mis en examen dimanche pour ce double homicide. Il est soupçonné d'avoir tué, en plein jour, sans arme "violemment et de façon sauvage", deux compatriotes, un homme et une femme d'une quarantaine d'années, eux aussi des SDF, en les rouant de coups de poing indique une source proche de l’enquête.

Un témoin mis en examen

Trois jours après les faits, une Polonaise âgée de 51 ans a été mise en examen pour "non-empêchement de la commission d'un crime" et incarcérée dans le cadre de l'information judiciaire sur le meurtre de deux SDF vendredi après-midi à Manosque. Cette femme, présente sur la scène de crime, avait été interpellée le soir du double meurtre.

Le juge d'instruction du pôle criminel d'Aix-en-Provence, en charge du dossier, a confié l'enquête à la Brigade de sûreté urbaine du commissariat de Manosque. Tout renseignement peut être communiqué au commissariat au 04-92-70-17-00 / 07-77-20-42-48 sur cet événement survenu le 29 mai dernier entre 11 h et 16 heures, rue René Char, dans le centre-ville de Manosque, face au parking souterrain de La Poste.
 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info