TERRORISME – Selon "L’Express", sept minutes d’images ont été filmées par l’auteur de la prise d’otage de l’épicerie Hyper Cacher. Et il y a de fortes probabilités pour qu’elles aient été envoyées "à un correspondant".

On savait qu’Amedy Coulibaly, l’auteur de la prise d’otage de l’Hyper Cacher porte de Vincennes, avait une GoPro et un ordinateur au moment de l’attaque le 9 janvier dernier. Selon L’Express, qui donne l’information ce samedi matin, l’auteur de la tuerie a bien filmé la prise d’otage et aurait transmis par Internet des images de ses faits et gestes à d’éventuels complices avant l’assaut final.

Sept minutes d’images violentes

Une source, proche de l'enquête, citée par l'hebdomadaire, mentionne l’existence d’images d’une durée de sept minutes, très violentes. La vidéo, visionnée par les experts chargés, de l’enquête montrerait son entrée mais aussi l'assaut final et son face à face avec les forces de la BRI. Il y a de "très fortes probabilités pour que cette vidéo ait été transmise à un correspondant, et pas à un média traditionnel" indique la même source qui n’exclut pas des complicités.

Le 11 janvier, Nessim Cohen, un des otages de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes (12e) révélait à Libération qu’Amedy Coulibaly avait sorti la carte mémoire de la caméra, l’avait mise dans l’ordinateur et semblait manipuler des images sur l’écran.

LIRE AUSSI >> Le passé de "braqueur de discothèques" d'Amedy Coulibaly


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info